Le blog d'Athymis Gestion

Action(s)... L'hebdo d'Athymis Gestion

Le 30/07/2019.Semaine assez complexe sur les marchés. La pression a commencé par porter sur les GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) avec l’ouverture par le Département de la Justice US d’une enquête antitrust d’ampleur.

Des publications d’entreprises globalement bonnes pour les valeurs de vos fonds sont quelque peu troublées par la fébrilité eu égard aux futures interventions des banques centrales. Jeudi, Mario Draghi aura  ainsi douché les attentes d’une baisse de 50bp de la FED en annonçant que la BCE interviendrait au travers d’achat d’actifs et de baisses des taux…mais « plus tard ». « Messieurs les américains, tirez les premiers » semble dire la BCE.

Le feuilleton Brexit va recommencer : à trois mois de l’échéance fatidique du 31 octobre, l’élection de Boris Johnson comme Premier Ministre du Royaume-Uni et la nomination d’un  cabinet de « Hard Brexiters » laissent augurer une difficile reprise des discussions avec l’Union Européenne.

Vendredi, la croissance du GDP US ressort à +2,1% pour le deuxième trimestre, un chiffre qui dépasse le consensus à 1,8% et continue à faire planer le doute quant à l’ampleur d’une prochaine baisse des taux de la FED.

Sur la semaine le CAC s’apprécie de 1,04% et repasse la barre des 5600 points.

Sociétés

Le « déluge de publications » bat son plein. La plupart de ces publications nous donne du reste satisfaction. Nous vous en livrons une sélection.

En Europe

Dassault Systèmes publie un CA 2% au-dessus des attentes. La marge opérationnelle gagne 140 bps sur un an, avec un niveau record de 31,8%.

LVMH affiche une croissance organique de 12% au T2, 2% au-dessus du consensus. La mode et la maroquinerie expliquent cette très belle surperformance avec une progression de 20% sur le trimestre. Une annonce qui contraste avec Kering (vendu il y a plusieurs semaines de nos fonds) qui voit sa croissance organique se tasser au deuxième trimestre avec un ralentissement plus marqué que prévu de Gucci.

STM publie un CA 1% au-dessus du consensus. De plus la société reconfirme son objectif de croître de 15% au T3, ce qui très clairement les distingue des autres acteurs.


Téléperformance accélère encore en termes de croissance organique avec une progression de 10,9% au T2 ! Le titre progresse fortement vendredi.

Et pour les USA

Après des résultats mitigés lors de la précédente publication Alphabet surprend très favorablement avec une croissance du CA de 19% et l’annonce de rachat d’actions pour 25 milliards de dollars. Nous notons les bons résultats du « search » et de Youtube et des efforts sur le Cloud entreprises qui portent leurs fruits.

Amazon déçoit légèrement avec un bénéfice en-deçà des attentes des analystes pour la première fois en deux ans. Le chiffre d’affaires s’établit à 63,4 milliards de dollars contre 62,5 milliards attendus tandis que l’EPS ressort à 5,22 USD contre 5,56 USD attendus. En effet, Amazon investit massivement dans l’offre de livraison en une journée pour ses adhérents prime. Pas de quoi s’inquiéter selon nous.

Paypal sort des résultats légèrement sous les attentes tant en top line qu’en bottom line, l’entreprise annonce donc une guidance annuelle aussi légèrement sous les attentes. La cagnotte Venmo, plébiscitée par les millennials, affiche quand même des volumes en hausse de 70% par rapport à la même période de l'année dernière.

 

Visa annonce un CA en hausse de 11% à 5,8 milliards de dollars, avec des hausses de 9% du volume de paiements, de 12% des transactions traitées et  une accélération des volumes transfrontaliers.

 

VF corp connaît une croissance des ventes de 6% avec Vans, marque très Millennial qui est en croissance de 20% (+23% CC) et The North Face qui affiche 9% (+12% CC) de croissance. Suite à ces excellents résultats la guidance est revue à la hausse pour l’année. 

 

Teradyne, notre champion de l’industrie 4.0, rencontré à San Francisco début 2019 affiche un résultat nettement supérieur aux attentes. La croissance du CA est portée par les automatisations industrielles qui sont en croissance de 20% ainsi que par les tests sur les NAND en croissance de 22%. Le titre s’envole, une belle satisfaction !

 

 

Conclusion

 

Les premières publications nous rassurent pleinement quant à nos choix dans les fonds d’actions. Tous les yeux sont dorénavant rivés sur la réunion de la FED, qui, le 31 juillet devrait baisser ses taux, la question portant sur l’ampleur du mouvement. Il existe selon nous un « put » Trump et des banques centrales qui souhaitent maintenir une bonne dynamique économique globale. Nous restons vigilants mais devons admettre que les courants sont porteurs pour les actions.

Nous sommes moins rassurés sur les marchés de taux avec la généralisation de taux négatifs ou de rémunérations qui interrogent : le 10 ans US paie 2,07% là où la Grèce paie 2,05% et le 10 ans Bulgare 0,38%...on dit que comparaison n’est pas raison mais, à la fin du fin, à qui préféreriez-vous prêter ? Sur les marchés de crédit, la complaisance pourrait par ailleurs coûter très cher, nous restons également vigilants. La conséquence dans nos fonds d’allocation : moins d’obligations et un niveau maintenu d’actions avec des résultats à ce stade au rendez-vous.

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris