Le blog d'Athymis Gestion

Les bonnes nouvelles sont-elles dans les cours ? Le Flash Hebdo d'Athymis Gestion

Le 24/08/2020.

 

 

 

Cette semaine, le S&P 500 aura battu mardi son record du 19 février dernier à la faveur d’une série de bonnes nouvelles américaines. Les publications d’entreprises, qui touchent à leur fin pour le deuxième trimestre 2020, ont dépassé les attentes d’analystes, il est vrai très pessimistes. Les valeurs de la Tech US ont continué leur parcours en tête avec notamment Apple (présent dans vos fonds) première société dépassant les 2000 milliards de dollars de capitalisation boursière. De solides ventes de logements anciens et de bons chiffres de PMI US auront aussi soutenu l’optimisme des investisseurs. 

La semaine a par ailleurs vu la nomination officielle de Joe Biden comme candidat des démocrates pour les élections américaines du 3 novembre prochain lors d’une convention Démocrate 100% en ligne, Covid oblige. 

Du côté de l’Europe, les investisseurs ont plutôt fait la grise mine à un moment où l’expansion du coronavirus reprend sa course. La reprise semble de fait s’essouffler avec un PMI composite de la zone euro publié vendredi en baisse à 51,6 contre 54,9 en juillet.

 

Après son envolée des dernières semaines contre dollar, l’Euro se replie de 0,38% contre dollar. 

 

Sur la semaine, le CAC 40 se replie de 1,3%, le S&P 500 progresse de 0,7% et le Nasdaq de 2,7%.

 

Sociétés

 

Les entreprises de nos portefeuilles ont à nouveau globalement bien publié cette semaine. 

 

Nos spécialistes de l’amélioration de l’habitat Home Depot et Lowe’s ont délivré des résultats nettement au-dessus des attentes.  

Home Depot affiche des ventes en progression de 23,4% contre 10,9% attendus. Aux US, l’enseigne a  bénéficié du statut de " Essential Retailer " obtenu lors du confinement et du basculement des dépenses de ménages vers les activités de rénovation et d'achat de mobilier de jardin. Le groupe figure parmi les grands gagnants du retail.

  

Lowe's affiche des ventes à magasins comparables en hausse de 34,2% contre 16% attendus par le consensus. La marge brute progresse de 197 bps à 34,08% et l'EBITDA ressort 19% au-dessus de ce qui était attendu. Plus largement exposée à la partie Do It Yourself (75% du CA), Lowe's a également profité de l'intérêt des consommateurs pour les travaux de rénovation durant le confinement. Les ventes sur le e-commerce progressent de 135%. 

 

Target publie des résultats record, 14% au-dessus des attentes des analystes. Le chiffre d'affaires progresse de 24,3% à 22,7 Mds. Les ventes à magasins comparables augmentent de 10 % et ce sont surtout les chiffres sur les ventes digitales qui ont fait sensation avec une croissance de 197% sur un an. Le résultat net progresse de 80% ! 

 

Notre distributeur et logisticien chinois JD.com bat une fois de plus les attentes en publiant un chiffre d'affaires en progression de 33,8 % à 201 Mds de RMB (28,5Mds USD), 5,4% au-dessus de ce qui était attendu par le consensus. 

 

Alibaba affiche une croissance vigoureuse au Q2 avec un chiffre d'affaires en croissance de 34% à 154 milliards de yuans, dépassant largement les attentes des analystes. La partie Cloud a créé la surprise en affichant une croissance de 59%. 

 

Seule déception de la semaine, Estée Lauder publie une top-line en-dessous des attentes, les ventes sont en baisse de 32% à 2,43 Mds au Q4 et de 4% sur l'ensemble de l'année à 14,29 MDS. La contre-performance est bien sur liée à la fermeture des points de vente, la croissance sur la partie online et le rebond sur la Chine n'ont pas suffi à compenser.

 

A venir

 

Nous attendions un mois d’août tumultueux (comme presque tous les ans), nous nous sommes trompés et c’est tant mieux !

Dans un contexte tendu, les responsables chinois et américains devraient se rencontrer dans les prochains jours pour faire un point sur l’avancée de la mise en place des négociations dites de phase 1. Les chinois seraient très en retard dans le programme d’importation de produits américains pour lequel ils s’étaient engagés. Les négociations sino-américaines seront clairement un levier utilisé par Donald Trump à quelques semaines des élections américaines. La convention Républicaine est du reste prévue cette semaine. 

 

La rencontre annuelle des banquiers centraux de la FED de Jackson Hole aura lieu en ligne cette année. Nous n’en avons jamais attendu grand-chose, qui sait si cette édition inédite nous surprendra ? Il faut reconnaître que les investisseurs attendent dorénavant plus des déclarations de la FED que d’un congrès US incapable de s’entendre sur un plan de relance qu’ils devaient mettre en place dès début août !

 

Le meilleur est-il déjà dans les cours ? Difficile de l’admettre à un moment où certaines thématiques, digital en tête, attestent d’une dynamique réaffirmée en temps de covid. Nous considérons ainsi que l’investissement graduel reste de mise en profitant notamment des turbulences à venir liées à l’agenda des élections américaines.

La fin des publications trimestrielles marque aussi le temps du bilan, assez élogieux pour nos thématiques et nos fonds avec des résultats excellents pour Athymis Better Life qui obtient 5 étoiles Quantalys et Morningstar dès ses trois ans, Athymis Millennial et Athymis Industrie 4.0. affichent également de très bons résultats, tirés par la tech et le choix des distributeurs qui ont anticipé le virage du digital. Malgré des marchés européens à la peine, Athymis Millennial Europe a de nouveau sur performé ce mois et présente un portefeuille de haute qualité à valorisation selon nous raisonnable. Quant à nos fonds d’allocation, Athymis Global et Athymis Patrimoine, notre prudence et notre réactivité auront permis de sortir du lot là où tant de diversifiés et flex auront flanché. 

 

C’est la rentrée, belle rentrée à tous ! A l’arbitrage (vers les fonds Athymis bien sûr) !

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris