Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 02/11/2010

Le 03/11/2010.

Les marchés actions ont fini par céder un peu de terrain après 4 semaines de hausse, touchés par une séance de mercredi à -1%. Les investisseurs décortiquent l’action et la communication des banques centrales, essayant d’anticiper l’évolution des monnaies et des courbes de taux concernées. Ainsi la taille de l’assouplissement quantitatif américain continue de générer des attentes fortes et les obligations américaines indexées sur l’inflation (TIPS) ont été achetées pour la première fois avec un taux négatif de -0.5%, anticipant une inflation à 5 ans de 1.6%.

Les banques centrales suédoise, indienne et australienne relèvent leurs taux d’intérêt de 0.25% pour atteindre respectivement 1%, 6.25% et 4.75%. Le Japon annonce un plan de relance de 44 Mds E pour contrer la déflation. A l’inverse, le Royaume-Uni voit ses efforts saluer par les agences de ratings qui modifient leurs perspectives sur la qualité du bilan anglais à stables au lieu de négatives. La présidente de l’Argentine perd son mari, Nestor Kirchner, la semaine de l’élection de la première présidente brésilienne.

La confiance des ménages français s’améliore et le chômage en zone euro se stabilise à 10.1%, grâce à l’Allemagne qui retrouve un taux historiquement bas de 7.5% et à l’Espagne qui parvient à retomber sous les 20%. Le PIB anglais est annoncé en hausse de +0.8% au troisième trimestre.

Aux Etats-Unis, l’ISM manufacturier surprend à la hausse, ainsi que la confiance du consommateur américain selon le conference board, malgré une hausse décevante des dépenses des ménages. Les ventes de logement neufs reprennent en septembre, mais restent inférieures de 21% à celles de 2009 et les prix moyens de vente reculent de -1.2%, en dépit d’un indice global Case Schiller en hausse de 1.7% sur un an et d’une baisse des stocks de biens immobiliers à vendre de 19% sur un an. Les commandes de biens durables déçoivent avec une baisse hors transport de -0.8%. Les inscriptions au chômage diminuent à 434000 personnes contre 455000 précédemment.

BBVA rachète 25% de la banque turque Garantyi pour 5.8 Mds $. LVMH annonce détenir 17% du capital d’Hermès, achetés pour 1.5 MdsE, soit un cours moyen à peine supérieur à la moitié du cours actuel ; l’AMF regrette la méthode, mais valide le procédé. AIA Group, filiale d’American International Group, conclut avec brio son introduction en bourse à Hong-Kong, la 3ème plus importante de l’histoire avec 20.5 Mds$, par une hausse de 17% son premier jour de cotation. Rio Tinto émet des obligations à 5, 10 et 30 ans pour 2 Mds$, Bouygues fait de même à 9 ans pour 1 MdsE. Areva annonce une augmentation de capital de 2 MdsE et IBM un plan de rachat d’actions de 10 Mds$, soit 5% de sa capitalisation boursière. Alstom obtient une commande de trains pour 800m E de la part du Kazakhstan.

Les résultats de International Paper, Vale, Lazard, Agricultural Bank of China, Microsoft, Dassault systèmes, SAP, Canon, Nexans, Air Liquide, Dow chemical, Dupont, Ford, PPR, Air France, British Airways, France Telecom, Sanofi, Eni, BP surprennent positivement. Ceux de Suez Environnement, Visa, Procter & Gamble, Conoco Philips et Exxon Mobil sont en ligne. UBS, Santander, Bradesco, Arcelor, United Steel, Cemex, Asahi glass, 3M, Goodyear, Renault, Sharp, Nintendo, Office Depot, Whirlpool, Shiseido et Heineken déçoivent. Ambac, rehausseur de crédit américain, envisage la faillite à court terme.

Les investisseurs paraissent accepter la faiblesse des économies occidentales avec philosophie et commencent à s’intéresser aux nombreux écarts de valorisation présents sur les marchés. Au détriment des lignes les plus volatiles, nous renforçons le cœur du portefeuille : exportations américaines, croissance émergente, en complétant par des positions plus austères : assurance, UK, crédit d’entreprises de qualité.

Alizé

Le fonds est investi à 54% en actions. Nous avons soldé Tectonic Fund, Acropole convertibles Asie, Cardif Obligations europe, réduit Parvest Brazil et Prim commodor et renforcé Petercam Agrivalue, Arty et Comgest Growth America.

Bréva PEA

Le fonds est exposé à 97% aux actions. Nous avons soldé LFP europe impacts émergents, Etoile obligations, Easy ETf South Africa, réduit Lyxor Russia et Harewood Euro Long Div, renforcé BG long term value et Mandarine valeurs, introduit BNPP Midcaps France, Lyxor ETF insurance, Amundi ETF Msci UK.

Eurus

Le fonds est investi à 56% en obligations et 10% en actions. Nous avons soldé Prim Commodor et Immobilier21, réduit Parvest Euro government Bonds, renforcé Schroder ISF Absolute Emerging markets debt et introduit Aviva Crédit Europe.

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris