Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 04/06/2012

Après une accalmie d’une semaine, les marchés reprennent leur tendance baissière avec deux séances agitées : mercredi -2.2%, vendredi -2.2%.

 

Après une accalmie d’une semaine, les marchés reprennent leur tendance baissière avec deux séances agitées : mercredi -2.2%, vendredi -2.2%. Si la Grèce reste au cœur des préoccupations dans l’attente du scrutin de la mi-juin, la situation des banques espagnoles inquiète et les craintes d’un fort ralentissement de la croissance mondiale s’amplifient suite à une série de mauvaises statistiques. Après plusieurs options envisagées, le gouvernement espagnol recapitalisera Bankia en partie grâce au 4-5 Mds€ dont dispose le fonds de soutien espagnol FROB et fera appel aux marchés pour lever les 15 Mds€ manquants. Concernant l’endettement des régions, le gouvernement espagnol devrait demander au Trésor d’émettre de la dette souveraine, en contrepartie du respect strict des objectifs de réduction des déficits et de la mise en place des mesures d’austérité. Enfin, la BCE, la Commission Européenne, l’UE et l’Eurogroupe préparent un « plan d’ensemble » pour conduire la zone euro hors de la crise. Parmi les mesures évoquées, citons un renforcement des pouvoirs des institutions européennes sur les budgets nationaux, la mise en place d’un organe de supervision du secteur bancaire, une harmonisation des politiques fiscales et une réforme des programmes d’aide sociale.
 
Les électeurs irlandais ratifient le Pacte budgétaire européen à une large majorité de 60% des votants lors du référendum. En Italie, le Trésor lève 8.5 Mds€ de dettes à court terme, soit le montant maximal prévu, mais à un taux en nette progression à 2.1%. La Suisse publie une croissance de +0.7% de son PIB au premier trimestre alors que le consensus attendait un chiffre stable.
 
Le PIB du Brésil déçoit avec une croissance de seulement 0.2% contre 0.5% attendu. Il en va de même pour sa production qui s’est contractée de -0.2% en avril. Face à ce ralentissement, les pouvoirs publics continuent d’assouplir leur politique monétaire, avec notamment un recul de 50 bps des taux directeurs établis désormais à 8.5%. Les chiffres chinois sont également décevants. Après le recul du PMI manufacturier officiel à 50.4 et celui du PMI HSBC à 48.7, le PMI non manufacturier suit la même trajectoire pour s’établir à 55.2 contre 56.1 le mois précédent.  La croissance de l’Inde ralentit avec +5.3% au premier trimestre contre +6.1% attendus.  
 
Le PMI manufacturier de la France progresse légèrement mais se maintient en zone de contraction tandis que le PMI britannique chute fortement pour s’établir à 45.9. Les dépenses des ménages français augmentent de +0.6% en avril. L’inflation allemande recule, passant de 2.1% à 1.9%. Le chômage dans la zone euro atteint un plus haut historique avec 11.0% de la population active.
Aux Etats-Unis, la croissance annualisée du premier trimestre est revue en baisse à +1.9% contre +2.2% initialement. L’ISM manufacturier et le PMI de Chicago reculent et l’indice de confiance des consommateurs du Conference Board se détériore. L’économie américaine ne crée que 69 000 emplois en avril contre 150 000 attendus. De plus, les nouvelles inscriptions aux allocations chômage augmentent avec 383 000 demandes contre 370 000 précédemment. 
 
ENI va céder 30% de SNAM pour 3.5 Mds€ à la banque étatique italienne, Cassa Depositi e Prestiti. CGI Group lance une OPA amicale sur Logica, valorisant cette dernière à 1.7 Mds£. ADP émet pour 800 M€ d’obligations à 7 et 12 ans et Saint-Gobain émet pour 750 M€ à 9 ans. Danone place pour la première fois une émission obligataire en USD et lève ainsi 850 M$ à 10 ans. Moody’s abaisse la note de 9 institutions bancaires danoises, dont Danske Bank. Macy’s publie des résultats de ventes solides et Monsanto relève ses objectifs pour 2012 tandis que Research In Motion, fabricant du Blackberry, émet un nouvel avertissement sur ses résultats et s’attend à une perte opérationnelle sur le trimestre en cours.
 
Les mauvaises nouvelles se succèdent et les très faibles niveaux des indices actions sont encore attaqués. Cependant, nous notons un changement d’attitude avec les premières hausses sectorielles contrariantes concernant les banques, l’immobilier ou les mines d’or. Nous continuons à protéger les fonds d’une sortie de la Grèce de la zone euro à court terme et envisageons de renforcer nos couvertures juste avant les déclarations probablement trop molles de la BCE cette semaine.
 
 
ALIZE 
Le fonds a une exposition nette de 51% aux actions. Nous réduisons Schelcher Prince Opportunité Europe et IT Funds Infotech et renforçons GAM Star CAT Bonds et Morgan Stanley Infrastructure.
 
 
BREVA PEA 
Le fonds a une exposition nette de 71% aux actions. Nous soldons Leonardo Infrastructure Europe.
 
 
EURUS
Le fonds a une exposition de 11% aux actions et de 52% aux obligations. Aucun mouvement effectué.
 
  
ZEPHYR
Le fonds a une exposition nette de 9% aux actions, de 7% aux obligations et de 48% aux fonds diversifiés et alternatifs. Nous soldons Pictet Corto.

    Au Depuis le Depuis le    2011 2010
    01/06/2012 28/05/2012 30/12/2011  
               
CAC 40   2950,47 -3,04% -6,63%   -16,95% -3,34%
DOW JONES   12118,57 -3,67% -0,81%   5,53% 11,02%
EURO STOXX 50   2068,66 -3,69% -10,70%   -17,05% -5,81%
NIKKEI   8440,25 -1,78% -0,18%   -17,34% -3,01%
MSCI World EUR   95,23 -1,75% 2,37%   -4,53% 17,16%
EUR USD   1,2434 -0,85% -4,07%   -3,16% -6,54%
OR   1624,10 3,22% 3,86%   10,06% 29,52%
PETROLE BRENT   103,17 -3,73% -4,13%   15,11% 20,95%
             
ALIZE   96,71 0,11% 2,35%   -12,82% 12,54%
BREVA   71,7 -0,36% -0,57%   -19,05% 7,95%
EURUS   104,83 0,14% 4,41%   -8,33% 7,23%
ZEPHYR*   90,63 0,45% 1,15%   -10,52% 0,13%
*créé le 15/12/2010              

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris