Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 07/11/2011

Les marchés européens renouent avec la baisse et la volatilité: lundi -3.2%, mardi -5.4% et vendredi -2.3%. Les rebondissements ont été nombreux.

 

Les marchés européens renouent avec la baisse et la volatilité: lundi -3.2%, mardi -5.4% et vendredi -2.3%. Les rebondissements ont été nombreux. Lundi soir, Papandréou annonce, de manière unilatéral et sans en avoir informé ses homologues européens, sa volonté d’un référendum, mettant en péril le plan de sauvetage arraché dans la difficulté le 27 octobre. Mercredi, la BCE, nouvellement présidée par Mario Draghi, abaisse contre toute attente son taux directeur de 25 bps à 1.25% et Ben Bernanke, qui estime que la croissance américaine reste trop faible, annonce qu’un QE3 sera mis en place au moindre signe de dégradation. Sous la pression des dirigeants du monde au G20 et sous la menace de ne pas obtenir la 6e tranche d’aide de 8 Mds€ en novembre, le premier ministre grec abandonne en fin de semaine l’idée d’un référendum. Il obtient finalement un vote de confiance du parlement en échange de sa promesse de démission. Un accord politique pour former un gouvernement d’unité national est trouvé dans l’attente d’élections anticipées en février. Le G20 se conclut sans mesure concrète.
 
En Italie, dont les réformes économiques et fiscales du pays seront surveillées par le FMI, les taux obligataires atteignent de nouveaux records. Berlusconi fera face mardi à un vote de confiance crucial pour son maintien au pouvoir. En France, un nouveau plan d’économies de 7 Mds€ pour 2012 et 11.6 Mds€ pour 2013 est présenté. Moody's abaisse la note de Chypre de 2 crans à Baa3. L’inflation chinoise recule à 6.1% et le PMI manufacturier du pays officiel ressort à 50.4 en octobre contre 51.8 attendu.
 
 Le Royaume-Uni publie une croissance de +0.5% au troisième trimestre. Le PMI manufacturier recule en France et au Royaume-Uni, mais progresse en Allemagne malgré un recul de -4.3% des commandes à l’industrie. Le PMI dans les services recule quant à lui dans les 3 pays.
 
Aux Etats-Unis, divers indicateurs avancés reculent: ISM manufacturier, ISM dans les services et PMI de Chicago. Cependant les commandes à l’industrie progressent de +0.3% en septembre. L’économie américaine créé en octobre 104 000 emplois privés, moins qu’anticipé par les économistes, mais les créations d’emplois des mois précédent sont révisées à la hausse et le taux de chômage recule de 0,1 point à 9%, de même que le nombre d’inscriptions au chômage avec 397 000 demandes contre 406 000 précédemment.
 
GDF Suez signe accord avec China Investment Corporation qui investira 2.3 Mds€ dans les activités d’exploration/production de GDF Suez. L’introduction en bourse de Groupon est un succès: le titre termine son premièr jour de cotation en hausse de 30.6% et lève 700 M$, soit la plus grosse introduction d’une société internet depuis Google en 2004. MF Global, activité de courtage du groupe Man, est placé sous le régime des faillites. 
 
Pfizer, Mastercard, Barclays, Itau Unibanco, Mediobanca, Kraft, Starbucks, Hermès, TNT Express, Ryanair, et News Corp dépassent les attentes. Man, Saint Gobain, Legrand, Vinci, Fresenius Medical Care, Kellog et British American Tobacco sont en ligne avec le consensus. Crédit Suisse, RBS, Danske Bank, Alcatel et Peugeot publient des résultats inférieurs aux attentes. AIG, Sony et Commerzbank annoncent des pertes respectives de -4 Mds$, -31 Mds JPY et -855 M€.
 
On savait depuis longtemps que politique et marchés ne faisaient pas bon ménage, mais il est intéressant de voir que les marchés semblent aujourd’hui accorder le même genre de prime de risque pour les titres d’un pays à son président troublant qu’à une société pour son PDG décevant. Cette hypertrophie de la politique dans les comportements financiers nous incite à racheter de l’or, ainsi que des subordonnées bancaires, dont le rachat régulier par leurs émetteurs ne peut que souligner l’aberrante décote.
 
 
ALIZE 
Le fonds a une exposition de 65% aux actions. Nous avons soldé Amundi Volatility Actions, réduit JMP Emerging Local Debt et renforcé Lyxor Dax, Axiom Obligataire et Comgest GEM Promising.
 
BREVA
Le fonds a une exposition de 93% aux actions. Nous avons renforcé Synergie Smaller Companies et Elan Euro Valeurs.
 
EURUS
Le fonds a une exposition de 49% aux obligations et 17% aux actions. Nous avons renforcé Objectif Crédit Finance et initié une position sur Investec Global Gold.
 
ZEPHYR
Le fonds a une exposition de 18% aux actions et de 72% aux fonds diversifiés et alternatifs. Nous avons soldé GLG Europea Opportunities, réduit Melchior Select European, renforcé Harewood Euro Long Dividends et GLG Emerging Markets et initié une position sur Moneta Long Short.
 
    Au Depuis le Depuis le    2010 2009
    04/11/2011 28/10/2011 31/12/2010  
               
CAC 40   3123,55 -6,72% -17,90%   -3,34% 22,32%
DOW JONES   11983,24 -2,03% 3,50%   11,02% 18,82%
EURO STOXX 50   2291,47 -6,94% -17,95%   -5,81% 21,14%
NIKKEI   8801,4 -2,75% -13,96%   -3,01% 19,04%
MSCI World EUR   89,29 -1,17% -8,36%   17,16% 23,02%
EUR USD   1,3792 -2,51% 3,05%   -6,54% 2,51%
OR   1754,65 0,63% 23,50%   29,52% 24,36%
PETROLE BRENT   110,34 -1,25% 18,02%   20,95% 96,94%
             
ALIZE   97,2 -2,27% -10,32%   12,54% 25,13%
BREVA   74,59 -4,30% -16,27%   7,95% 19,35%
EURUS*   102,72 -1,83% -6,21%   7,23% 2,14%
ZEPHYR**   91,41 -0,93% -8,71%   0,13% x
*créé le 01/09/09              
**créé le 15/12/2010              
 
Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris