Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 10/01/2011

Le 10/01/2011.Après une fin d’année marquée par des prises de bénéfice et des volumes faibles, les investisseurs sont de retour. Cette semaine de rentrée démarre avec une hausse de 1.6% de l’indice parisien.

Après une fin d’année marquée par des prises de bénéfice et des volumes faibles, les investisseurs sont de retour. Cette semaine de rentrée démarre avec une hausse de 1.6% de l’indice parisien, imputable essentiellement à la séance de lundi : +2.5%. Cependant, la zone euro souffre de rumeurs quant à la situation du Portugal, qui a démenti hier la nécessité d’un plan d’aide de 80 Mds€, et ces rumeurs affectent l’ensemble des spreads des états de la zone, Belgique et Italie en tête. De plus, la Cour Suprême du Massachussets a validé le jugement de première instance, estimant que deux saisies immobilières effectuées par Wells Fargo et US Bancorp n’étaient pas valides et cela a affaibli le secteur bancaire en fin de semaine.


L’inflation brésilienne atteint à 5.9% son plus haut niveau depuis 2004. L’émission mercredi de 5 Mds € à 5 ans par le mécanisme de stabilité européen dans le cadre du plan d ‘aide à l’Irlande a été surscouscrit 4 fois à 2.59%, alors que l’émission portugaise de 500 m à 6 mois l’était 2.6 fois, mais au taux record de 3.69%...


Le PMI dans les services progresse en France et en Allemagne mais recule fortement en Grande-Bretagne, passant sous le seuil des 50 points. Le PMI manufacturier de la France et du Royaume-Uni est en hausse alors qu’il baisse en Allemagne, malgré la hausse de 1.4% des commandes dans l’industrie outre-Rhin.
La balance commerciale française se creuse avec un déficit de 3.9 Mds€ en novembre tandis que la balance commerciale allemande génère un excédent de 11.8 Mds€. Les ventes de détail de la zone euro reculent de 0.8% en novembre, l’inflation remonte de 1.9 à 2.2% et le taux de chômage se stabilise à 10,1%, son plus haut niveau depuis 10 ans. Enfin, l’estimation de la croissance du troisième trimestre est révisée en baisse à 0,3%

Aux Etats-Unis, l’ISM des services et l’ISM manufacturier, sur fonds de hausse de 0.7% des commandes à l’industrie, progressent. Les dépenses de construction croissent de 0.4% en novembre. L’emploi a cristallisé toutes les attentions de la semaine. Après une statistique encourageante d’ADP, les créations nettes d’emploi dans le secteur privé déçoivent avec 103 000 créations contre 297 000 annoncées par ADP et 150 000 attendues par le consensus. Les inscriptions au chômage remontent quant à elles à 409 000 contre 388 000 personnes précédemment.

DuPont annonce le rachat du danois Danisco pour 6.3Mds$, Qualcomm officialise son OPA sur Atheros pour 3.1 Mds$ et AIG reçoit une offre de 3 Mds$ pour la vente de Nan Shan Life Insurance. L’AMF accepte la demande de dérogation au lancement d'une OPA soumise par les actionnaires familiaux d'Hermès. La scission de Motorala en 2 entités est favorablement accueillie par les investisseurs, de même que celle de Fiat. Goldman Sachs investit 450 M€ dans Facebook, valorisant la société à 50Mds$ !

Les résultats de GM, Mosaïc, Monsanto, Bénéteau, Macy’s et HTC et surprennent positivement. Gap, KBC  Samsung déçoivent. Le marché du crédit a réouvert, secteur bancaire en tête : Rabobank a émis pour 2 Md€, Société Générale 2Md€, BNPP 1.75 Md€, mais aussi APRR 1 md€, PSA 750 m€, Renault 750m€, Volkswagen 1.25 Md€… L’augmentation de capital de 800m€ de Piraeus Bank, effectuée avec 43% de décote, n’a pas rassuré le marché.

Le début d’année est particulièrement incertain avec des investisseurs visiblement incapables de déterminer une tendance d’une durée supérieure à deux séances. Dans ce cadre, l’euro semble la victime idéale, de même que les états périphériques de la zone. Nous trouvons ce « bis repetita » de 2010 plutôt incongru et conservons nos positions.

Alizé

Le fonds est investi à 63% en actions. Nous avons soldé R Convertibles, réduit Baring Australia et renforcé Prim Kappa Agri et JPM Emerging Debt Local.

Bréva PEA

Le fonds est exposé à 90% aux actions. Nous avons soldé Lyxor Greece et Ofi Smidcaps, réduit Mandarine Valeurs et Federal Indiciel APAL, renforcé Amundi UK et initié une position sur ID Smidcap, Lyxor Russia et Lyxor CAC 40.

Eurus

Le fonds est investi à 54% en obligations et 13% en actions. Nous avons soldé Amundi Suisse, réduit Templeton Global Bonds et Conviction Premium, renforcé JPM Emerging Debt Local, Amundi UK et Prim Kappa Agri et initié une position sur Lyxor Telecom et Lyxor Oil&Gas.

Zéphyr

Le fonds vise une exposition cible de 20% aux actions, de 19% aux obligations et de 45% aux fonds alternatifs. Nous avons initié une position sur Harewood Quant Guru.
 


Evolution des indicateurs : 

 

Au

Depuis le

Depuis le 

 

2010

2009

 

07/01/2011

31/12/2010

31/12/2010

 

CAC 40

3865.58

1.60%

1.60%

 

-3.34%

22.32%

Dow Jones

11674.76

0.84%

0.84%

 

11.02%

18.82%

DJ Euro Stoxx 50

2808.25

0.55%

0.55%

 

-5.81%

21.14%

Nikkei

10541.04

3.05%

3.05%

 

-3.01%

19.04%

MSCI World EUR

100.79

3.44%

3.44%

 

17.16%

23.02%

Euro/Dollar

1.2907

-3.56%

-3.56%

 

-6.54%

2.51%

Or

1369.57

-3.60%

-3.60%

 

29.52%

24.36%

Pétrole Brent

95.31

1.95%

1.95%

 

20.09%

96.94%

 

 

 

 

 

 

 

Alizé

109.04

0.60%

0.60%

 

12.54%

25.13%

Bréva PEA

89.83

0.84%

0.84%

 

7.95%

19.35%

Eurus

109.88

0.33%

0.33%

 

7.23%

2.14%

Zéphyr*

100.90

0.78%

0.78%

 

0.12%

 
*créé le 15/12/2010              

 

 

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris