Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 12/05/2014

L’indice parisien progresse légèrement grâce à la séance du 8 mai : +1.4%, qui annule les baisses de mardi -0.8% et vendredi -0.7%. Les publications de résultats d’entreprises sont mitigés, particulièrement en Europe. L’OCDE a confirmé son scénario de reprise de la croissance mondiale, attendue à 3,4% cette année et à 3,9% en 2015. L’Ukraine s’enfonce dans la crise intérieure. 

L’indice parisien progresse légèrement grâce à la séance du 8 mai : +1.4%, qui annule les baisses de mardi -0.8% et vendredi -0.7%. Les publications de résultats d’entreprises sont mitigés, particulièrement en Europe. L’OCDE a confirmé son scénario de reprise de la croissance mondiale, attendue à 3,4% cette année et à 3,9% en 2015. L’Ukraine s’enfonce dans la crise intérieure.

La Fed, la BOE et la BCE laissent leurs politiques monétaires inchangées. Le discours de la présidente de la FED reste accommodant et ne parle pas de timing de hausse des taux directeurs. Le tapering devrait se poursuivre. Le président de la BCE n’exclut pas d’agir en juin si l’état de l’économie le nécessite. Moody’s relève la note du Portugal.

En zone euro, l’indice Sentix de confiance des investisseurs baisse de manière inattendue. La croissance du PIB devrait atteindre 1,2 % dans la zone euro en 2014. En Allemagne, la balance courante dépasse les attentes  à 19.5Mds€. En France, le commerce extérieur de mars est encore plus négatif qu’attendu à – 4.9Mds€. La situation mensuelle budgétaire à fin mars se dégrade à -28Mds€. Au UK, la balance commerciale de mars s’améliore à -1.3 Mds£. L’indice PMI Markit des directeurs des achats du secteur non manufacturier d'avril dépasse les attentes.

Aux USA, le déficit commercial en mars diminue en mars à 40,4 Mds $.L’indice ISM des directeurs des achats du secteur non manufacturier du mois d'avril dépasse les attentes. L’indice PMI Markit des directeurs des achats du secteur non manufacturier d'avril progresse. Les crédits à la consommation de mars voient leurs encours augmenter de 6.37% à 17.5 mds$. Les inscriptions au chômage, 325 000 personnes, diminuent de 26 000 demandes.

Au Brésil, l’indice PMI HSBC des directeurs des achats du secteur non manufacturier du mois d'avril baisse en mars, mais toujours en zone d’expansion. En Inde, l’indice PMI HSBC des directeurs des achats du secteur non-manufacturier du mois d'avril progresse en mars. En Indonésie, le PIB a progressé de 5,77 % au 1er trimestre. En Ukraine, sans surprise, les pro-russes revendiquent un « oui » massif au projet d’autonomie du Donbass, région de l’est du pays regroupant 7 millions de personnes. Le scrutin fut accompagné de violences dans différentes villes  et a eu lieu sans observateurs indépendants sur place, la présence des médias ayant été interdite par les séparatistes. La Russie, malgré sa dernière promesse, n’aurait toujours pas retiré ses troupes à proximité de la frontière orientale de l’Ukraine. En Chine, l’indice PMI HSBC des directeurs des achats est en légère baisse en avril, seul l’indice du secteur non manufacturier du mois d'avril est toujours en zone d’expansion. La balance commerciale d'avril dépasse les attentes à 18.5Mds$ contre 7.7Mds en mars. L’inflation diminue à 1,8%  contre 2,4% en mars. Au Japon, suite à la hausse de la TVA, l’indice PMI Composite s’effondre à 46,3 contre plus de 52 en mars.

Dans l’énergie, la société canadienne Encana achète 45 500 acres de terrain dans le bassin de pétrole de schiste du sud texan (Eagle Ford) appartenant à Freeport McMoran pour 3,1 Mds$ alors que dans le même temps Apache a vendu ses participations dans des projets dans l’offshore profond du Golfe du Mexique au même Freeport McMoran pour 1,4 Mds$. Apple est sur le point de racheter Beats (Casques audio, USA) pour 3,2 Mds $. Ce serait la plus grosse acquisition jamais effectuée par Apple. Publicis et Omnicom annulent leur fusion. Bayer rachète l’activité « santé grand public » de Merck pour 10,4 Mds €.

Les résultats de CBS, Disney, BMW, Office Depot, Pfizer, UBS sont supérieurs aux attentes. Crédit Agricole, EDF publient des résultats conformes aux attentes. Axa, AIG, Société Générale, CGG, Fiat, Alstom, Siemens, Lafarge déçoivent. Groupon publie une perte de -38 m$. Industriivarden émet pour 4.4Mds de couronnes suédoises d’obligations échangeables en ICA Gruppen à 5 ans sans coupon. Schaeffler émet pour 2 Mds € d’obligations sur 3 maturités différentes.  Siemens lance un programme de rachat d’actions de 4 Mds €. Moddy’s place le rating de Deutsche Bank sous surveillance négative.

            Les marchés actions sont stoïques alors que certaines stars du Nasdaq continuent de dévisser, comme Facebook ou Amazon, respectivement -17 et -19% en deux mois. De plus les marchés chinois et japonais ont bien du mal à se redresser, tandis que le séparatisme pro-russe semble l’emporter en Ukraine. Les obligations continuent de se renchérir sur la dette d’état dans une logique de protection, mais aussi sur tous les émetteurs privés, caractérisant une indifférence marquée des investisseurs pour les tensions actuelles. Nous constatons des décorrélations marquées entre pays et entre secteurs, mais peu de tendances haussières évidentes. Aussi nous conservons nos positions gagnantes : Espagne, petites valeurs françaises, Moyen-Orient,…, mais aussi les fonds en difficulté : Chine, valeurs technologiques,… pour des allocations actions toujours élevées.

 

ALIZE:

Le fonds a une exposition nette de 79% aux actions. Nous renforçons Guinness Global Energy.

 

EURUS:

Le fonds a une exposition nette de 26% aux actions et de 58% aux obligations. Nous renforçons Aberdeen US High Yield.

 

ZEPHYR:

Le fonds a une exposition nette de 22% aux actions, de 29% aux obligations et de 40% aux fonds diversifiés et alternatifs.

 

SAFIR:

Le fonds a une exposition nette de 48% aux actions et de 47% aux obligations. Aucun mouvement n’est effectué.  

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris