Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 13/01/2014

Le marché parisien fait du surplace alternant les variations opposées : lundi -0.5%, mardi +0.8%, jeudi -0.8%, vendredi +0.6%. Mario Draghi s’inquiète du risque de déflation en zone euro. En conséquence, la BCE renforce son engagement à maintenir une politique monétaire accommodante, qui doit aider à la reprise progressive de l’activité, et à utiliser « tous les moyens possibles, si nécessaire ». La Fed quant à elle confirme clairement sa volonté de réduire ses achats obligataires sans fournir de calendrier de sortie. L’institution est clairement plus optimiste sur l’économie.

Le marché parisien fait du surplace alternant les variations opposées : lundi -0.5%, mardi +0.8%, jeudi -0.8%, vendredi +0.6%. Mario Draghi s’inquiète du risque de déflation en zone euro. En conséquence, la BCE renforce son engagement à maintenir une politique monétaire accommodante, qui doit aider à la reprise progressive de l’activité, et à utiliser « tous les moyens possibles, si nécessaire ». La Fed quant à elle confirme clairement sa volonté de réduire ses achats obligataires sans fournir de calendrier de sortie. L’institution est clairement plus optimiste sur l’économie.

L’Irlande réussit sans difficulté sa première émission obligataire depuis sa sortie du plan d'aide international en décembre. Le pays lève 3.8 Mds€ sur 10 ans au taux de 3.5%. La demande par les investisseurs a atteint 14 Mds€. Profitant de la fenêtre ouverte par l’Irlande, le Portugal lève 3.3 Mds€ à 5 ans au taux de 4.7%. Grâce à cet emprunt, le Portugal couvre une grande partie des besoins de financement pour cette année, qu'il avait réussi à réduire à 7.1 Mds€ après son échange de dette effectué en décembre dernier. L'emprunt du Portugal coïncidait avec une émission de l'Espagne qui a réussi à emprunter 5.3 Mds€ entre 5 et 15 ans avec des taux d’intérêt en baisse. Barack Obama appelle le Congrès à voter le renouvellement, pour la 13ème fois, du dispositif d'indemnisation des personnes au chômage depuis plus de six mois mis en place sous l’ère Bush. Ayant pris fin le 28 décembre, l’arrêt de ce dispositif induit une perte d’allocation chômage pour 1.3 millions de personnes qui percevaient en moyenne 300 $ par semaine. Le Sénat approuve officiellement la nomination de Yellen à la tête de la Fed et Barack Obama nomme vendredi l'ex-gouverneur de la Banque d'Israël Stanley Fischer à la vice-présidence de l’institution.

Le PMI des services recule en Allemagne et au Royaume-Uni mais progresse en France. La confiance des ménages français est en légère amélioration. Les commandes à l’industrie allemande augmentent de +2.1% en novembre. La production industrielle progresse de +1.9% en Allemagne et de +1.3% en France. Les ventes de détail de la zone euro sont en hausse de +1.4% en novembre. L’excédent commercial de l’Allemagne en novembre est de 18.1 Mds€, contre 17.9 Mds le mois précédent. En France et au Royaume-Uni, les déficits sont respectivement de -5.7 Mds€ et -3.3 Mds£.

Aux USA, l’ISM des services recule. La balance commerciale est en déficit de -34.3 Mds$ en novembre, contre -39.3 Mds en octobre. Les commandes à l’industrie augmentent de +1.8% en novembre. Alors que Novembre avait vu la création de 226 000 emplois, 87 000 emplois auraient été créés seulement en Décembre. Cependant le chômage continue de reculer : -0.3 point à 6.7%. Les nouvelles inscriptions aux allocations chômage sont également en baisse : 330 000 contre 345 000 précédemment.

L’indice PMI HSBC Emerging Market se tasse au mois de décembre. Il s’établit à 51.6 contre 52.1 en novembre. Le PMI brésilien des services recule légèrement en décembre. La production industrielle brésilienne baisse de -0.2% en novembre, sous l’effet d’une contraction de -2.6% de la production de biens d’équipement professionnels. L’inflation augmente de +0.1 point à 5.8%. Le pays a émis un nouvel emprunt à 10 ans de 503 M€ au taux record de 13.4%, largement supérieur au taux directeur Selic du pays de 10%. Au Mexique, l’inflation progresse de +0.4 point à 4.0%. Le Chili enregistre un excédent commercial de +46 M$ en décembre, après 202 M en novembre. L’inflation bondit de +1.5 point en 2 mois pour s’établir à 3.0%. L’indice d’activité du pays progresse de +0.3% en novembre et de +1.3% sur un an. En Inde, la balance commerciale de décembre est en déficit de -10.14 Mds$, contre -9.2 Mds le mois précèdent. A Bangkok, la crise politique entre dans une phase critique avec la mise en place de barrages par les opposants au gouvernement Shinawatra, après plusieurs mois de manifestations. La base monétaire japonaise progresse de +46.6% en décembre sur un an, contre +52.5% le mois précédent. L’indicateur avancé d’activité continue de progresser en novembre pour atteindre un plus haut depuis avril 2007. En Australie, la balance commerciale est déficitaire de -118 M de dollars australiens en novembre, contre -358 le mois précédent. En Chine, sont  diffusées des extraits de la future règlementation bancaire : renforcement du pouvoir des autorités de contrôle et interdiction des activités hors-bilan destinées à contourner les ratios prudentiels. L’excédent commercial de décembre est moins prononcé qu’en novembre : +25.6 Mds$ contre +33.8 Mds$.

Forest Laboratories annoncé l'acquisition de son concurrent Aptalis Holdings pour 2.9 Mds$. Mobile USA annonce le rachat pour 2.3 Mds$ des licences de fréquences téléphoniques aux Etats-Unis auprès de Verizon. La chaîne américaine de magasins Men's Wearhouse annonce une offre hostile de 1.6 Mds$ sur son concurrent Jos. A. Bank Clothiers. GE Healthcare acquiert des actifs du fabricant d'équipements de laboratoire Thermo Fisher pour 1.1 Mds$. Le géant chinois du secteur minier, Shaanxi Coal Industry, a annoncé sa prochaine introduction en bourse. Le groupe prévoit de lever 9.8 Mds de yuans par l’émission de 10% de son capital. Cette IPO serait la plus importante à Shanghai depuis le mois d’octobre 2011. Hong Kong Electric prévoit de lever 3.6 Mds$ en bourse le 29 janvier prochain. Le consortium qui comprend la filiale de Suez Environnement, Sita UK, remporte un contrat de 1.4 à 2 Mds€ sur 30 ans pour la gestion des déchets de la région de Liverpool. Target confirme que jusqu’à 110 millions de ses clients ont été touchés par le piratage de son système informatique : il s’agirait de l’un des plus grands vols de données de l’histoire des Etats-Unis. JP Morgan accepte de payer 2.6 Mds$ pour mettre fin aux poursuites du procureur américain dans l’affaire Madoff.

Les résultats de Constellation Brands, Monsanto et de Micron Technology sont supérieurs aux attentes. Metro publie des résultats conformes aux attentes. Alcoa, Bed Bath and Beyond et Mars&Spencer déçoivent. Abercrombie&Fitch révise en hausse son objectif de bénéfice par action et Infosys relève ses perspectives annuelle de croissance des ventes. Arkema,Sears et Target révisent leurs prévisions de résultats à la baisse. Samsung annonce que son résultat opérationnel du dernier trimestre devrait reculer pour la première fois en 2 ans. Nordea, Volkswagen, Crédit Suisse et BBVA émettent respectivement pour 1.5 Mds€, 1.3 Mds€, 1.3 Mds€ et 1 Md€ de covered bonds à 5, 10, 7 et 5 ans avec des coupons de 1.3%, 2.6%, 1.8% et 2.4%. Rabobank, Generali, BNP Paribas et Autoroutes du Sud émettent pour 3 Mds, 1.3 Mds, 1.3 Mds et 600 M de dette senior àn 2, 6, 7 et 10 ans avec des taux de 0.5%, 2.9%, 2.3% et 3.0%.

Rarement un début d’année n’aura été aussi hésitant, les marchés actions évoluant calmement alors que la volatilité agite les autres actifs : devises, dette d’état, matières premières… On notera la progressive décorrélation des marchés, liées parfois à des spécificités politiques comme en Turquie ou en Thaïlande, mais de plus en plus souvent à des différences économiques. En effet, le paradigme d’une croissance mondiale homogène s’avère erroné et les cycles expansionnistes (USA, UK, Allemagne, Japon) côtoient les ralentissements économiques (Brésil, Singapour, Indonésie). Les indices actions locaux intègrent ce nouveau contexte, au risque d’ôter leur pouvoir prédictif aux marchés de taux et de change. Notre allocation géographique en tient compte, favorisant les dynamiques positives à travers la zone euro et les USA, mais aussi l’Espagne, le Mexique et le Moyen-Orient.

 

ALIZE

Le fonds a une exposition de 76% aux actions. Nous soldons Baring ASEAN et nos couvertures sur le dollar.

 

EURUS

Le fonds a une exposition de 35% aux actions et de 52% aux obligations. Nous réduisons Raiffeisen Global Fundamental Rent, Schelcher Prince Convertible Europe, DNCA Infrastructures et EdR Signature Financial Bonds, renforçons Echiquier Value et initions des positions sur Axiom Obligataires et Schelcher Prince Convertibles Global World. Nous soldons nos couvertures sur le dollar.

 

ZEPHYR

Le fonds a une exposition de 20% aux actions, de 35% aux obligations et de 36% aux fonds diversifiés et alternatifs. Nous soldons Arty et nos couvertures sur le dollar.

 

SAFIR

Le fonds a une exposition de 50% aux actions et de 48% aux obligations. Aucun mouvement n’a été effectué.

 

 

 

 

Le fonds a une exposition de 50% aux actions et de 48% aux obligations. Aucun mouvement n’a été effectué.

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris