Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 14/12/2015

Le 15/12/2015.La Bourse de Paris craque, avec 3 séances baissières : mardi -1.6%, mercredi -1%, vendredi -1.8%. La hausse attendue des taux courts américains mercredi induit une forte volatilité sur les devises, notamment le rand, le yuan ou le real. La chute des matières premières, sans fin apparente, et la médiocre liquidité du marché du crédit s’ajoutent au marché des changes pour déstabiliser les actions.

La Bourse de Paris craque, avec 3 séances baissières : mardi -1.6%, mercredi -1%, vendredi -1.8%. La hausse attendue des taux courts américains mercredi induit une forte volatilité sur les devises, notamment le rand, le yuan ou le real. La chute des matières premières, sans fin apparente, et la médiocre liquidité du marché du crédit s’ajoutent au marché des changes pour déstabiliser les actions.

Europe

La production industrielle ressort en hausse en octobre en Allemagne, en France et au UK.

Etats-Unis

L’encours des crédits à la consommation a progressé de 5.5% en octobre.

Emergents

Au Brésil, où le PIB recule deEn Chine, la production industrielle augmente de 6.2% sur un an en novembre.

Sociétés

Dow Chemical et Dupont de Nemours sont en discussions avancées pour fusionner et constituer un groupe de 120 Mds$ de capitalisation.

Conclusion

Le secteur énergétique, malmené par la chute brutale du prix du baril (-14% cette semaine sur le brent), et le haut rendement américain, dont la liquidité est questionnée suite à la fermeture de trois fonds américains depuis vendredi, accentuent la baisse des marchés. La mauvaise communication de la BCE a généré une tendance baissière, mais il semble que les actions des banques centrales japonaise et américaine cette semaine sont des catalyseurs potentiels pour entamer (enfin !) le rallye de fin d’année. Nous prenons par ailleurs des bénéfices sur les actions anglaises, les petites capitalisations et le dollar.

Télécharger le fichier joint
Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires