Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 16/01/2017

Le 16/01/2017.La Bourse de Paris termine la séance en hausse, favorisée par la séance de vendredi à +1.2%. L’évènement de la semaine était la conférence de presse de Donald Trump au lendemain de révélations sur ses potentiels liens avec la Russie. Durant cette conférence, ce dernier s’en est pris aux groupes pharmaceutiques, ce qui n’a pas manqué de faire baisser le secteur sur les marchés. Cette conférence de presse n’a par ailleurs apporté aucun élément sur le reste de sa politique. Le flou persiste donc toujours sur son programme économique.

Europe

L’Allemagne publie une croissance de PIB de +1.9% sur 2016, soit sa meilleure performance depuis 2011. Par ailleurs, la production industrielle a bondi de +2.2% en France et de +1.5% dans la zone euro en novembre.

Etats-Unis

Les ventes de détail progressent de +0.6% en décembre et les prix à la production augmentent de +1.6% sur un an à fin décembre contre +1.3% sur un an à fin novembre.

Chine

L’inflation chinoise recule de -0.2 point pour atteindre 2.3% sur un an. Le pays publie un excédent commercial de 40.8 Mds$ en décembre, un excédent moins prononcé que les 44.2 Mds$ affichés en novembre. 

Sociétés

Essilor, leader mondial de l'optique ophtalmique, fusionne avec Luxottica, leader mondial de l’optique solaire, pour former un géant mondial au chiffre d’affaires de 15 Mds€. Présents dans les fonds Athymis Millennial et Athymis Millennial Europe, les deux valeurs augmentent de près de 10% à midi ce lundi. A la lecture du format de l’opération, nous avons vendu nos titres Luxottica sur une hausse de +16% en début de séance.

Conclusion

Ce début d'année marque un rééquilibrage au profit de certaines valeurs de croissance et une notable  surperformance du Nasdaq au Etats Unis (l'indice dépasse ses plus hauts à plusieurs reprises). Les fonds Athymis Millennial et Athymis Millennial Europe bénéficient de ce mouvement

Les expositions actions sont restées inchangées cette semaine, à 79% sur Athymis Global et 28% sur Athymis Patrimoine. Si la macroéconomie (statistiques publiées) et la microéconomie (publications de résultats, fusions-acquisitions) sont bien orientées, les sources de risque se font de plus en plus ressentir : discussions avec le Royaume-Uni s’annoncant difficiles, potentiel de déception sur la mise en place du programme de Donald Trump. Pour ces raisons, nous restons flexibles dans notre gestion et ne manqueront pas de réduire nos expositions actions si cela s’avérait nécessaire. 

Télécharger le fichier joint
Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris