Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 18/04/2011

Le marché subit enfin le contrecoup du rebond initié mi-mars  et les trois séances négatives de -0.9 à -1.5% lundi, mardi et jeudi rappellent aux investisseurs l’existence de la volatilité.

 

Le marché subit enfin le contrecoup du rebond initié mi-mars  et les trois séances négatives de -0.9 à -1.5% lundi, mardi et jeudi rappellent aux investisseurs l’existence de la volatilité. Le sénat américain publie une enquête accablante sur la commercialisation en 2007 par Deutsche Bank et Goldman Sachs de produits financiers structurés dont l’effondrement provoqua la crise financière. Les autorités américaines ont rappelé à l’ordre quatorze groupes financiers impliqués dans les scandales des saisies immobilières irrégulières. Le gouvernement américain est confiant sur le relèvement du plafond de la dette américaine au-dessus de 14300 Mds$, chiffre qui sera atteint le 16 mai. Le chambre a voté le texte de loi permettant la poursuite de l’activité des administrations publiques jusqu’au quatrième trimestre, avec une économie de 378 Mds$ dans le budget. Moody’s dégrade de deux crans la note de l’Irlande, alors que la communauté européenne se félicite des efforts consentis par le pays. La Grèce dément tout projet de restructuration de sa dette, alors que les spreads continuent à s’élargir, ainsi que sur la dette portugaise.

            L’Arabie Saoudite estime que le marché du pétrole est trop approvisionné et réduit sa production de -9% en mars. La croissance du PIB chinois atteignant +9.7% au premier trimestre et l’inflation progressant à +5.4%, le gouvernement demande à nouveau l’accroissement des ratios de réserves obligatoires des banques à 20.5%. En Inde, l’inflation touche les +9% en rythme annuel en mars.

            En zone euro, l’inflation monte également à +2.7%, même expurgée des prix de l’énergie et des produits alimentaires : inflation « core » +1.3%. Le déficit commercial décroit à  -2.4 Mds€.

            L’économie américaine fournit de bonnes statistiques avec le rebond inattendu de la confiance des consommateurs du  Michigan, la remontée de la production industrielle  et du taux d’utilisation des capacités à 77.4%, l’enquête Empire State en amélioration sur le présent (mais en recul sur les perspectives). Cependant le citoyen en profite peu avec une inflation totale en hausse à +2.7%, une inflation « core » également en progression à +1.2% et des nouvelles inscriptions au chômage franchissant à nouveau le seuil psychologique des 400 000 à 412 000 personnes. L’état se porte moyennement avec un déficit commercial réduit à 46 mds$ et un déficit budgétaire égal à 188 Mds$.

            Fiat veut payer 1.5 Mds$ pour 16% de Chrysler, GDF cède 25% de GRT gaz pour 1.1 Mds€, des discussions sont en cours entre Synthes et Johnson & Johnson pour une fusion. Silgan holdings achète Graham Packaging pour 4.1 Mds$

            Les résultats de Carrefour et JP Morgan remplissent les attentes, ceux de Google, Infosys, Roche, Philips, Hasbro, Bank of America et Alcoa déçoivent.  Les chiffres de Nestlé, Danone, Casino, ADP et Mattel dépassent le consensus. Les banques européennes, menées par Rabobank qui lève 3 Mds€ à 5 ans, émettent pour plus de 15 Mds€ d’obligations cette semaine.

            Nous sortons de l’œil du cyclone et les résultats des entreprises, même de bonne facture, affaiblissent les titres par leurs perspectives prudentes. Face à cette morosité microéconomique, nous réduisons notre exposition aux matières premières et cherchons des points d’entrée sur des secteurs et des pays européens très attaqués.

 ALIZE

            Le fonds est investi à 64% en actions. Nous avons soldé Harewood euro long dividends, Petercam agrivalue, allégé Prim’essentiel, Exane archimedes, Objectif capital finance, Lyxor Russia, Prim commodor, renforcé Amundi ETF MSCI Spain, Pluvalca France, Lyxor ETF Korea, Baring Asean frontiers.

 BREVA

            Le fonds est exposé à 92% aux actions. Nous avons soldé Lyxor ETF oil & gaz, Lyxor ETF dax, Groupama avenir euro, réduit Europe value, Lyxor ETF russia et renforcé Actions 21, Lyxor Basic Ressources, Amundi ETF MSCI Spain.

 EURUS

            Le fonds est investi à 42% en obligations et 26% en actions. Nous avons soldé Lyxor ETF oil&gaz, allégé Lyxor Russia, Leonardo infrastructure, Parvest euro gouvernment bonds, Pictet digital communications, BNPP US opportunities, renforcé Pictet Corto, JPM Emerging Debt Local, initié une position en Actions 21, Elan euro souverains et Amundi ETF MSCI spain.

 ZEPHYR

            Le fonds est investi à 14% en actions,  8% en obligations et 58% en fonds alternatifs. Nous avons vendu des futures CAC40.   

 

  

 

 

 

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris