Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 18/06/2012

Les marchés terminent en hausse pour la seconde semaine d’affilée grâce à la séance de vendredi +1.8%. Le marché a été animé durant cette séance par des anticipations de résultat positif des élections en Grèce et par une intervention potentielle concertée des banques centrales en cas d’issue négative du vote.

 

Les marchés terminent en hausse pour la seconde semaine d’affilée grâce à la séance de vendredi +1.8%. Le marché a été animé durant cette séance par des anticipations de résultat positif des élections en Grèce et par une intervention potentielle concertée des banques centrales en cas d’issue négative du vote. Les anticipations se sont révélées justes : la Nouvelle Démocratie, parti conservateur, obtient 130 sièges sur les 300 du parlement et le Pasok socialiste en obtient 33. Les deux partis pourraient donc prétendre à une majorité absolue. En Espagne, le taux 10 ans a dépassé les 7%. Si les ministres des finances de la zone euro se sont accordés sur la mise en place d’un plan d’aide au secteur bancaire, il n’y rien d’officiel sur la taille du plan, le mécanisme mis en place, le taux d’intérêt et la durée du prêt et les contreparties demandées à l’Espagne. De plus, Moody’s a dégradé la note du pays de 3 crans à Baa3.
 
L'Italie place 4.5 Mds€ d'obligations dont la plus grande partie de l’émission s’est faite sur le 3 ans, à un taux de 5.3%, soit 139 points de base au-dessus du rendement servi un mois plus tôt. François Hollande prône, dans un document intitulé « Pacte pour la croissance en Europe », un plan de relance européen de 120 Mds€ : déblocage de 55 Mds€ de fonds européens structurels, hausse de la force de frappe de la BEI lui permettant de prêter jusqu’à 60 Mds€ en plus et 4.5 Mds€ de ‘project bonds’. Moody’s abaisse la note de Chypre à Ba3.
 
Au Brésil, le gouvernement supprime la taxe de 6% sur les prêts supérieurs à 2 ans contractés par les résidents à l’étranger. Le PIB de l’Argentine croît de 0.9% au premier trimestre et son inflation atteint 23.9% en mai. Contre toute attente, la Banque Centrale indienne maintient son taux directeur à 8%, alors que le consensus anticipait une baisse de 25 bps. En Chine, la baisse de l’immobilier atteint un nouveau record avec 54 des 70 villes chinoises suivies affichant des baisses du prix au mètre carré.
La production industrielle progresse de 1.5% en France et dans la zone euro en avril. L’inflation de la zone euro recule de 0.1% pour s’établir à 2.4%.La balance des paiements de la France est déficitaire en avril, avec -4.2 Mds€, mais moins que le mois précédent : -4.4 Mds€. Le déficit commercial britannique se creuse avec -4.4 Mds£ contre -3.0 Mds£ le mois précédent.
 
Aux Etats-Unis, les ventes de détail reculent de -0.2% en mai. La production industrielle baisse de -0.1% en mai, l’indice Empire State se dégrade et la confiance des consommateurs du Michigan se détériore. L’inflation recule fortement à 1.7% contre 2.3% le mois précédent. Hors alimentation et énergie, la hausse des prix progresse de 0.2% à 2.3%. Le déficit courant américain se creuse au premier trimestre à 137.3 Mds$ contre -118.7 Mds auparavant. Les nouvelles inscriptions aux allocations chômage augmentent avec 386 000 demandes contre 380 000 précédemment. 
 
ENI cède 30% de Snam pour 3,5 Mds€ à CDP, équivalent de la CDC en Italie. Le milliardaire mexicain Carlos Slim acquiert une participation de 8.4% dans le capital du pétrolier argentin nationalisé YPF. Carrefour cède sa participation dans sa joint-venture grecque à son partenaire Marinopoulos. Cette opération lui coûte 200 M€. Emporiki transfère ses actifs en Roumanie, Bulgarie et Albanie au Crédit Agricole. Moody’s dégrade les notes d’ING, Rabobank et ABN Amro mais aussi de la BPCE, de Crédit Mutuel Arkéa et d’Oddo & Cie. Fitch dégrade les notes de Santander et BBVA de A à BBB+ et la note de Crédit Agricole de A+ à A. Moody’s dégrade les notes de Nokia et d’Iberdrola. Les résultats d’Inditex dépassent les attentes. Le titre Esprit perd -21% à Hong Kong suite à la démission de son CEO. Steel Dynamics révise à la baisse ses prévisions de résultats sur le second trimestre.
 
Malgré les bons résultats électoraux en Grèce, les  investisseurs restent sceptiques, notamment après la communication ambigüe du Pasok. Après de fortes pressions politiques préélectorales, le laxisme semble gagner la zone euro et les taux d’intérêt haussiers confirment le stress résultant sur les marchés financiers. L’apparente acceptation allemande de cette orientation est surprenante. Considérant le ralentissement mondial désormais avéré et le QE3 très improbable, nous conservons nos positions de couverture dans cette période incertaine.
 
 
 
ALIZE
Le fonds a une exposition nette de 51% aux actions. Nous soldons DWS Aktien Strategy Deutschland, réduisons Aviva UK Equity et Schelcher Prince Opportunité Europe et renforçons THEAM Harewood Voltimum. Nous soldons nos couvertures en futures CAC 40 et MSCI Singapour, reconduisons sur des échéances plus lointaines les couvertures en futures DAX et Nasdaq et initions une couverture en futures EuroStoxx 50.
 
 
BREVA
Le fonds a une exposition nette de 63% aux actions. Nous réduisons THEAM Harewood Euro Long Dividends, R Conviction Euro et Mandarine Valeurs. Nous soldons nos couvertures en futures CAC 40, reconduisons sur des échéances plus lointaines les couvertures en futures DAX et initions une couverture en futures EuroStoxx 50.
 
 
EURUS
Le fonds a une exposition de 2% aux actions et de 54% aux obligations. Nous soldons Axiom Obligataire et Renaissance Europe, réduisons Pictet Corto et THEAM Harewood Euro Long Dividends et renforçons Old Mutual Global Bonds, ISIS Global Bonds, Amundi Volatilité Actions et Prim Precious Metals. Nous soldons nos couvertures en futures CAC 40, reconduisons sur des échéances plus lointaines les couvertures en futures DAX et S&P et initions une couverture en futures EuroStoxx 50.
 
 
 
ZEPHYR
Le fonds a une exposition nette de 6% aux actions, de 7% aux obligations et de 57% aux fonds diversifiés et alternatifs. Nous soldons nos couvertures en futures CAC 40 et initions une couverture en futures EuroStoxx 50.
 

    Au Depuis le Depuis le    2011 2010
    15/06/2012 08/06/2012 30/12/2011  
               
CAC 40   3087,62 1,18% -2,28%   -16,95% -3,34%
DOW JONES   12767,17 1,70% 4,50%   5,53% 11,02%
EURO STOXX 50   2181,23 1,74% -5,84%   -17,05% -5,81%
NIKKEI   8569,32 1,30% 1,35%   -17,34% -3,01%
MSCI World EUR   97,75 0,38% 5,08%   -4,53% 17,16%
EUR USD   1,2638 0,97% -2,49%   -3,16% -6,54%
OR   1627,10 2,11% 4,05%   10,06% 29,52%
PETROLE BRENT   96,91 -3,94% -9,95%   15,11% 20,95%
             
ALIZE   96,78 -0,44% 2,42%   -12,82% 12,54%
BREVA   71,87 -1,20% -0,33%   -19,05% 7,95%
EURUS   104,73 -0,29% 4,31%   -8,33% 7,23%
ZEPHYR*   89,74 -0,63% 0,16%   -10,52% 0,13%
*créé le 15/12/2010              

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris