Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 19/01/2015

Les marchés ont subi de violents assauts : révision à la baisse de la croissance mondiale 2015, abandon du PEG euro par la banque centrale suisse, restrictions imposées aux investisseurs chinois, résultats des entreprises américaines décevants, …  Le CAC40 aligne donc cinq séances troublées, avec des variations supérieures à 1%  : ainsi mardi -1.6%, mercredi +2.4%, mais prouve sa résilience avec une belle hausse hebdomadaire.

La Banque nationale suisse, l’un des plus gros acheteurs d’euros au monde, a décidé à la surprise générale l’abandon du cours plancher du franc suisse de 1,2 pour un euro (PEG mis en place en septembre 2011), ainsi qu’une baisse de 50 points de base à -0,75% de son taux de dépôt. L’euro a chuté de plus de 30% par rapport au franc suisse en séance pour clôturer à -13%. L’avocat général de la Cour de Justice de l’UE (CJUE) a validé en droit européen les OMT, l’outil élaboré à l’été 2012 par la BCE permettant des achats de dettes souveraines, qui n’a jamais été utilisé. La Banque Mondiale a réduit ses prévisions de croissance de l'économie mondiale en 2015 : + 3,0% cette année contre 3,4% annoncé en juin dernier. Les banques grecques Alpha Bank et Eurobank ont demandé l'accès au programme de liquidités d'urgence de la BCE (« ELA ») pour 5 Mds. L'agence de notation Fitch a abaissé sa perspective sur la Grèce de stable à négative en raison notamment de l'incertitude politique actuelle.

En France, la balance des paiements courants a positivement surpris en enregistrant un excédent de 0,2 Md € en novembre après un déficit de 0,4 Md € le mois précédent. Il s'agit du 1er excédent mensuel des paiements courants depuis octobre 2010. L’Allemagne a atteint l’équilibre budgétaire en 2014 pour la 1ère fois depuis 1969, avec un an d’avance sur son objectif. Le PIB allemand a progressé de 1,5% en 2014. L'excédent commercial de la zone euro a augmenté en novembre à 20 Mds € contre 16.5 Mds € auparavant. Le président Napolitano a présenté sa démission après neuf ans à la tête de l'Etat italien, sa succession nécessitera des négociations ardues. 

Aux USA, les inscriptions hebdomadaires au chômage augmentent nettement de 297 000 à 316 000 et les ventes au détail reculent de 0,9% en décembre. En un an, elles progressent toutefois de 4,6%. Le Phillyfed tombe à 6.3 en janvier après 24.3 en décembre, soit un plus bas de 11 mois. A contrario, l’Empire State rebondit de 1.2 à 10, l’indicateur de confiance du consommateur du Michigan progresse sur son plus haut niveau depuis janvier 2004 et l’indice de confiance des PME est revenu sur un plus haut de 8 ans.

La banque centrale péruvienne abaisse son taux directeur à 3,25%. Les Etats-Unis allègent les importantes restrictions commerciales et de voyages vis-à-vis de Cuba. Moody’s abaisse la note du Venezuela.

Moody's a baissé d'un cran la note souveraine de la Russie. La perspective est en outre négative, avant une dégradation en catégorie spéculative. Les sorties nettes de capitaux de Russie ont atteint en 2014 un record de 151,5 Mds $. L'excédent des comptes courants du pays a atteint 56,7 Mds $ l'an dernier, contre 34,1 Mds $ en 2013, et l'excédent commercial  185,6 Mds contre 181,9 Mds en 2013. Enfin, la Russie a annoncé une réduction de 10% de son budget sur l'ensemble des dépenses de l'Etat.

En Inde, le principal taux directeur est dorénavant fixé à 7,75%, soit la première baisse de taux depuis 20 mois.  La production industrielle progresse de + 3,8 % en novembre et l’inflation recule à 5% en décembre. Au Japon,   l’enquête Eco Watchers Survey de décembre est très positive. En Chine, l’excédent commercial 2014 atteint 380 Mds $, 122 Mds$ de plus qu’en 2013. Les prix immobiliers ont été publiés en baisse de 4,3% sur un an en décembre, mais les volumes vendus sont en hausse de 9% par rapport à novembre. Les autorités chinoises ont décidé de limiter la capacité des ménages à faire du trading sur marge, cette pratique qui repose sur un fort levier et explique en bonne partie la hausse des bourses chinoises depuis quelques mois. Les bourses de Chine continentale subissent de fait leur plus forte correction depuis 2008. Bank of China et Agricultural Bank of China reculent de 10%.

China Aircraft Leasing Company confirme sa commande de 100 Airbus A320 pour 8.6 Mds €. L'agence de notation Standard & Poor's paiera un milliard de dollars pour éviter un procès pour avoir sous-évalué les risques de certains crédits immobiliers. Le distributeur Target met en faillite sa filiale canadienne : 17 000 emplois seront supprimés et 133 magasins fermés. Le groupe prévoit une perte de 5,4 Mds $ au quatrième trimestre avec la dépréciation de ces actifs. Areva perd un contrat de 9 Mds £ pour le traitement des déchets nucléaires de Sellafield, le gouvernement britannique reprend le contrôle du site. Le courtier FXCM, plus gros broker américain auprès des particuliers sur le marché des devises, a vu ses clients perdre 225 M $ suite à l'abandon par la BNS du cours plancher du CHF face à l'euro. Certaines grandes banques internationales ont annoncé des pertes proches de 100 M $ chacune.

Lindt, Metro, Ahold, Schlumberger, Alcoa publient des résultats supérieurs aux attentes. Wells Fargo, Carrefour tiennent leurs objectifs, tandis que Tiffany, Philips, Goodyear, JP Morgan, Goldman Sachs, Citybank, Bank of America déçoivent. Plusieurs profits warnings noircissent les publication américaines : Bombardier , Lennar, Best Buy (-14%), Sandisk. Bombardier est dégradé à B+ par S&P, Tesco à BB+. Telecom Italia émet 1 Md de dette à 8 ans portant un coupon de 3.25%. Les banques ont émis plus de 25 Mds de dettes en euros cette semaine, dont ING 1.5 Md à 5 ans à 0.7% et Crédit Agricole 1.5 Md à 7 ans à 0.875%.

 

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris