Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 21/11/2011

Les marchés d’actions replongent avec 4 séances négatives dont lundi -1.3%, mardi -1.9% et jeudi -1.8%. Si le taux 10 ans italien retombe à 6.6%, le spread entre la France et l’Allemagne atteint un plus haut historique à 150 bps et l’Espagne est attaquée avec une hausse de plus de 50 bps sur le 10 ans.

 

Les marchés d’actions replongent avec 4 séances négatives dont lundi -1.3%, mardi -1.9% et jeudi -1.8%. Si le taux 10 ans italien retombe à 6.6%, le spread entre la France et l’Allemagne atteint un plus haut historique à 150 bps et l’Espagne est attaquée avec une hausse de plus de 50 bps sur le 10 ans. De plus, les taux se tendent sur des pays jugés sains jusque-là comme la Finlande et l’Autriche. En Espagne, la droite menée par Mariano Rajoy gagne les élections législatives anticipées et obtient la majorité absolue au Parlement. En Italie, le gouvernement très restreint proposé par Mario Monti obtient le vote de confiance du Parlement. En Grèce, le chef de la droite, M. Samaras, refuse toujours de signer la déclaration engageant le pays dans de nouvelles mesures de rigueur demandées par Bruxelles et le FMI et bloque ainsi le versement de la nouvelle aide de 8 Mds€. Aux USA, le « super comité » composé de Démocrates et Républicains qui doit adopter des mesures permettant une réduction de 1 200 Mds$ du déficit budgétaire américain sur 10 ans est dans l’impasse. Par défaut, à partir de 2013, une réduction de 600 Mds$ des dépenses du Pentagone et des coupes dans les autres dépenses budgétaires seront automatiquement mises en œuvre.
 
Le Portugal passe avec succès l’examen de la Troïka et obtiendra le versement de la prochaine aide de 8 Mds€ d’ici janvier. Le Japon, dont la croissance du troisième trimestre atteint +1.5%, publie contre toute attente un déficit commercial de 273,8 Mds JPY sur le mois d’octobre. La croissance chilienne ralentit au troisième trimestre avec 4.8%. S&P relève d’un cran la note du Brésil à BBB. Afin d’injecter des liquidités dans son économie, la Banque Centrale Indienne rachète pour 1.5 Mds€ de dette d’Etat.
 
Les statistiques européennes sont mauvaises dans l’ensemble. Si l’Allemagne et la France publient des croissances trimestrielles de PIB en ligne avec les attentes, à +0.5% et +0.4%, les Pays-Bas publient contre tout attente un recul de -0.3% du PIB. Le PIB de la zone euro ressort en croissance de +0.2%. La production industrielle de la zone euro baisse de -2% en septembre et l’indice de confiance des investisseurs allemands (ZEW) recule fortement en novembre. L’inflation britannique diminue à 5%. La France publie un déficit de sa balance des paiements de -4 Mds€ pour septembre.
 
Aux Etats-Unis, les données sont bien meilleures, voire surprennent positivement. Les demandes de permis de construire bondissent de +10.9% alors que les mises en chantier ne reculent que de -0.3%. Les ventes de détail progressent de +0.5% en octobre. Si l’indice du Phili Fed recule légèrement, la production industrielle croît de +0.7%, l’indice Empire State remonte et passe en zone d’expansion et les indicateurs avancés du Conference Board progressent de +0.9%. Le nombre d’inscriptions au chômage recule à nouveau avec 388 000 demandes contre 393 000 précédemment.
 
America Movil augmente de 4.6 Mds$ sa participation dans Telefonos de Mexico et le fonds souverain de Singapour rachète à Bank of America 1.8% de China Construction Bank pour 2.8 Mds$. Le salon aéronautique de Dubaï voit des nouveaux records avec des commandes avoisinant 20 Mds$ pour Airbus et Boeing. ConocoPhillips vend pour 2 Mds$ d’oléoducs situés aux USA. Moody’s abaisse la note d’une dizaine de banques allemandes, dont Bayern LB et Deutsche Hypo, et abaisse la note de l’ensemble des banques indiennes. Société Générale lance une offre de rachat de 900 M€ de dette perpétuelle et BNP Paribas rachète pour 1.8 Mds€ de dettes Tier 1 et échange 5 Mds€ de dette subordonnée contre de la dette senior.
 
Les résultats de Mitsubishi UFG, Bouygues, Ahold, Home Depot, Gap, Iliad, Dell et Vivendi sont supérieurs aux attentes. Wal Mart, Applied Materials, Finmeccanica et Lowe’s déçoivent.
 
Les inquiétudes se multiplient alors que l’intransigeance allemande fragilise la zone euro. Afin de réduire notre exposition aux marchés, nous achetons du dollar, de la volatilité, de l’or et vendons des céréales, des actifs asiatiques et les grandes capitalisations allemandes.
 
 
ALIZE
Le fonds a une exposition nette de 64% aux actions. Nous avons réduit Prim Kappa Agri, Legg Mason Asian Opportunities, Lyxor Dax et Amundi EUR High Yield et initié une position sur CCR Long Vol et une couverture actions en futures DAX.
 
BREVA
Le fonds a une exposition de 92% aux actions. Nous avons réduit Lyxor Dax.
 
EURUS
Le fonds a une exposition de 49% aux obligations et une exposition nette de 14% aux actions. Nous avons réduit Elan Euro Souverains, Lyxor Dax, Lyxor Telecom et avons initié une position sur CCR Long Vol et une couverture actions en futures DAX.
 
ZEPHYR
Le fonds a une exposition de 16% aux actions et de 69% aux fonds diversifiés et alternatifs. Nous avons réduit Laffitte Risk Arbitrage et DB Platinium IV Systematic Alpha.

    Au Depuis le Depuis le    2010 2009
    18/11/2011 11/11/2011 31/12/2010  
               
CAC 40   2997,01 -4,84% -21,23%   -3,34% 22,32%
DOW JONES   11796,16 -2,94% 1,89%   11,02% 18,82%
EURO STOXX 50   2236,68 -3,79% -19,91%   -5,81% 21,14%
NIKKEI   8374,91 -1,64% -18,13%   -3,01% 19,04%
MSCI World EUR   87,40 -2,47% -10,29%   17,16% 23,02%
EUR USD   1,3525 -1,64% 1,05%   -6,54% 2,51%
OR   1723,95 -3,62% 21,34%   29,52% 24,36%
PETROLE BRENT   109,63 -3,31% 17,26%   20,95% 96,94%
             
ALIZE   93,93 -1,47% -13,34%   12,54% 25,13%
BREVA   71,45 -1,61% -19,79%   7,95% 19,35%
EURUS*   100,52 -1,09% -8,22%   7,23% 2,14%
ZEPHYR**   89,98 -0,60% -10,14%   0,13% x
*créé le 01/09/09              
**créé le 15/12/2010              

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris