Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 24/02/2014

Le marché parisien progresse pour la 3ème semaine consécutive. Cette hausse se concentre sur la fin de la semaine, notamment vendredi +0.6%. La semaine a été marquée par les publications d’entreprises européennes et par les évènements en Ukraine. 

été marquée par les publications d’entreprises européennes et par les évènements en Ukraine. 

En Italie, Matteo Renzi prête officiellement serment pour devenir Président du Conseil italien. Moody’s relève la note de l’Espagne à Baa2, contre Baa3 précédemment. Le G20 des ministres des Finances et des banquiers centraux se conclut par l’engagement des pays à favoriser la croissance et la création d’emplois. Les membres du G20 devront doper leur croissance économique de 2% par rapport aux prévisions actuelles en 5 ans. La France et l'Allemagne prônent un accord, même partiel, sur la taxe sur les transactions financières avant les élections européennes. Aux USA, la Fed durcit la réglementation imposée aux banques étrangères exerçant aux Etats-Unis : les nouvelles règles de solvabilité, qui imposent la création d’une holding aux Etats-Unis, devront être remplies à partir de juillet 2016.

La confiance des investisseurs allemands est mitigée. Le ZEW progresse sur sa composante « situation actuelle » mais recule sur la composante « perspectives futures ». La confiance des industriels allemand (Ifo) progresse à nouveau pour atteindre un plus haut depuis l’été 2011. Le PMI manufacturier recule en Allemagne et en France. Le PMI des services progresse en Allemagne mais baisse en France.

Aux USA, l’indicateur avancé du Conférence Board progresse de +0.3% en janvier. Cependant, le Philly Fed et l’indice Empire State de la Fed de New York reculent de façon marquée en février. L’activité immobilière est destablisée par la vague de froid qui s’abat sur le pays. Les mises en chantier chutent de -16.0% en janvier et les demandes de permis de construire reculent de -5.4%. Les ventes de logements anciens sont également en baisse : -5.1%. Les nouvelles inscriptions aux allocations chômage reculent : 336 000 contre 339 000 lors de la dernière publication.

Le gouvernement brésilien révise à la baisse son objectif d’excédent budgétaire primaire pour l’année en cours à +1.9% du PIB. En Argentine, l’indice de confiance des consommateurs chute de -23% en février, soit un contraction de -30% en un an. En Ukraine, les manifestations réclamant le départ de Ianoukovitch sont réprimées dans le sang avec plusieurs dizaines de morts à déplorer. En fin de semaine, Ianoukovitch accepte l’idée d’élections anticipées avant finalement d’être destitué par le Parlement et de s’enfuir du pays. Le Parlement a désigné Alexandre Toutchinov chef d’Etat par interim. Singapour annonce pour le 4ème trimestre 2013 une croissance annualisée de +6.1%. Sur 2013, la croissance s’établit à +4.1%. L’inflation indienne pour les prix de gros ressort sous les attentes en janvier, à 5.1%.  Au Japon, la Banque Centrale maintient sa politique monétaire et son analyse optimiste de l’économie japonaise, tout en encourageant davantage les institutions financières à octroyer des crédits aux entreprises et ménages. Elle décide de prolonger d'un an, à partir de mars, les trois facilités de crédit spéciales destinées à encourager les banques à prêter au reste de l'économie. En Chine, le PMI HSBC/Markit préliminaire sur le secteur manufacturier chinois recule à 48.3, soit un plus bas depuis 7 ans. L’inflation chinoise reste stable en janvier, à 2.5%. Les investissements directs étrangers progressent de +16.1% sur un an en janvier. Ils s’élèvent à 10.8 Mds$ et proviennent à près de 90% d’Asie. La tension sur les taux interbancaires chinois retombe. Le taux à 24 heures est à 1.8% contre plus de 4.8% à fin janvier.

Actavis acquiert Forrest Laboratories pour 25 Mds$. Facebook rachète l’application de messagerie mobile WhatsApp pour 19 Mds$. King Digital Entertainement, le studio à l’origine du jeu Candy Crush, dépose auprès de la SEC un dossier d’introduction en bourse, valorisant la société à 4 Mds$. Royal Dutsch Shell cède des raffineries et stations-services en Australie pour 2.6 Mds$ à la compagnie suisse Vitol Group. Volkswagen annonce son intention de racheter les minoritaires de Scania, soit une somme de 6.7 Mds€ à débourser pour acquérir les parts qu’il ne détient pas encore au capital. PSA confirme son augmentation de capital de 3 Mds€. L’Etat français et Dongfeng investiront chacun 800 M€ en échange de 14% du capital. La banque italienne Banca Carige annonce un projet d'augmentation de capital allant jusqu'à 800 M€ pour renforcer ses fonds propres. Deutsche Bank résoud le litige qui l’opposait à la famille Kirch en déboursant 775 M€.

Les résultats d’AIA, Swiss Re, Air Liquide, CF Industrial Holdings, Lafarge, PSA, Valeo, Saipem, Thales, Safran, Ingenico, Hewlett Packard, Suez Environnement, Accor, Casino et Wal Mart sont supérieurs aux attentes. Kering, Atos et Technip publient des résultats en ligne avec les attentes. Coca-Cola, Wal-Mart Mexico, HSBC, National Bank of Australia, Danone, Schneider Electric et TF1 déçoivent. Air France-KLM, Groupon et Tesla Motors publient des pertes respectives de -1.2 Mds€, -81.2 M$ et -16.3 M$. Casino émet pour 900 M€ de dette senior à 10 ans au taux de 3.2%. S&P dégrade la note de PSA d’un cran à B+.

Les marchés tergiversent, interpellés par des statistiques très moyennes de la part des deux locomotives mondiales : Chine et USA. De plus, plusieurs pays émergents se rapprochent d’un défaut : Argentine, Venezuela, Ukraine. Cela continue à fragiliser les actifs externes à la zone transatlantique. Alors que la dette d’état reste effroyablement chère aux USA, en France et en Allemagne, les investisseurs sont clairement contraints d’acheter des actions, notamment européennes. Les importantes transactions d’actifs des deux côtés de l’Atlantique ne peuvent qu’amplifier ce mouvement. C’est pourquoi nous restons fortement investis, en privilégiant l’Europe et les Etats-Unis.

 

ALIZE

Le fonds a une exposition de 78% aux actions. Nous réduisons LFP JKC China. Nous réduisons Amundi EMU High Dividend et soldons la couverture en futures mini-S&P.

 

EURUS

Le fonds a une exposition de 33% aux actions et de 52% aux obligations. Nous soldons GAM Star China, réduisons Lyxor Euro MTS 5-7, Amundi EMU High Dividend, BNP Obli Nordic HY 2015 et Lazard Global Hexagon, initions une position sur ID France Smidcaps et SPDR Emerging Market Local Debt et soldons notre couverture en futures mini S&P.

 

ZEPHYR

Le fonds a une exposition de 25% aux actions, de 33% aux obligations et de 41% aux fonds diversifiés et alternatifs. Nous soldons Norden Small Caps et Tailor Obli Opportunités.

 

SAFIR

Le fonds a une exposition de 47% aux actions et de 47% aux obligations. Nous renforçons Fourpoints Infotech.

 

    Niveau de Risque (sur 7)   Au Depuis le Depuis le    2013 2012 5 ans ou depuis date de création      
      21/02/2014 14/02/2014 31/12/2013        
                           
CAC 40       4381,06 0,94% 1,98%   17,99% 15,23% 59,28%      
DOW JONES       16103,3 -0,32% -2,86%   26,50% 7,26% 118,63%      
EURO STOXX 50       3131,67 0,40% 0,73%   17,95% 13,79% 55,67%      
NIKKEI       14865,67 3,86% -8,75%   56,72% 22,94% 100,44%      
MSCI World EUR       123,31 0,16% 0,18%   18,74% 11,73% 97,12%      
EURO MTS       197,10 0,19% 2,62%   2,37% 4,54% 24,92%      
EURO MTS 1-3 ans       166,18 0,06% 0,56%   1,72% 11,45% 11,15%      
EUR USD       1,3746 0,39% 0,02%   4,17% 1,79% 7,17%      
OR       1324,28 0,42% 9,84%   -28,04% 7,14% 33,37%      
PETROLE BRENT       110,16 1,32% 0,88%   0,88% 2,79% 167,90%      
                           
ALIZE   5   115,21 0,44% 1,44%   8,98% 10,30% 49,64%      
EURUS*   4   116,24 0,43% 1,56%   4,45% 9,13% 16,24%   * date de création: 01/09/2009
ZEPHYR**    4   94,26 0,11% 1,44%   2,79% 0,89% -5,74%   ** date de création: 15/10/2010
S.A.F.I.R***    4   103,54 0,44% 1,74%   NA NA 3,54%   ***date de création: 29/10/2013
                  Source: Bloomberg/Athymis  
Les chiffres cités ont trait aux années écoulées, les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances à venir      
     
Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris