Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 25/07/2011

La semaine a vu un point bas lundi à 3650 points sur le CAC40 avant d’aligner 4 séances haussières consécutives, dont trois supérieures à +1%. La zone euro parvient à un accord historique pour le second plan de sauvetage de la Grèce, bien supérieur aux meilleures estimations des analystes.

 

La semaine a vu un point bas lundi à 3650 points sur le CAC40 avant d’aligner 4 séances haussières consécutives, dont trois supérieures à +1%. La zone euro parvient à un accord historique pour le second plan de sauvetage de la Grèce, bien supérieur aux meilleures estimations des analystes. Ce plan atteint 158 Mds €, dont 109 Mds apportés par l’Europe et le FMI et 54 Mds par le secteur privé d’ici 2014. Parallèlement, le délai de remboursement des prêts consentis par le FESF à la Grèce devrait être porté à plus de 15 ans et les taux d’intérêt de ces prêts seront de 3.5% contre 4.5-5.5% aujourd’hui. Le FESF et son successeur, le MES, pourront aussi fournir des prêts aux gouvernements qui doivent recapitaliser leur système financier, y compris aux pays qui ne font pas l’objet d’un programme d’aide. Enfin, en cas de situation exceptionnelle, ils pourront intervenir sur le marché secondaire des dettes d’Etat. Suite à ce plan, Fitch place la Grèce en défaut partiel et Moody’s se contente de dégrader de 3 crans le rating hellène.
A contrario, aucun accord ne se fait jour entre républicains et démocrates sur le relèvement du plafond de la dette américaine. La Banque Centrale du Brésil relève ses taux directeurs de 25 bps à 12.5%. En Chine, le PMI manufacturier passe sous la barre des 50 points, indiquant une contraction de l’activité. Au Pérou, le PIB fin mai affiche une croissance de 7.1%.
En Allemagne, l’indice de confiance des investisseurs (ZEW) recule. Il en va de même pour le moral des industriels allemands et français, et ce malgré une hausse de 3.6% des commandes à l’industrie de la zone euro. Espagne, le déficit commercial du mois de mai diminue à -3.4 Mds€.
Aux Etats-Unis, les indicateurs avancés du Conference Board progressent, confirmés par le retour en territoire positif de l’indice d’activité de la Fed de Philadelphie. L’immobilier neuf reprend des couleurs avec une hausse de 14.6% des mises en chantier et de 2.5% des demandes de permis de construire, tandis que les ventes de logements anciens reculent de -0.8%. Les nouvelles demandes au chômage rebondissent à 418 000 à contre 405 000 précédemment.
Le conglomérat chinois Sichuan Hanlong Group offre 1.2 MdsAUD pour acquérir 81 % de Sundance Resources. ING annonce la vente de ses activités d’assurance en Amérique Latine pour 2.7 Mds€. Le groupe de nettoyage industriel Ecolab rachète son concurrent Nalco pour 5,4 Mds $. Carl C. Icahn propose de racheter dans le même secteur Clorox pour 10,2Mds$ Le site internet d'évaluation immobilière Zillow progresse de 77,6% lors de son IPO. Bankia, banque espagnole issue du rapprochement de 7 cajas, parvient à lever 3 Mds€ en bourse.
Les résultats du secteur technologique avec Apple, IBM, Microsoft, AMD, Nokia, Western Digital, Qualcomm, eBay, la finance avec Morgan Stanley, Citigroup, Wells Fargo et American Express, l’énergie et les matières premières avec Halliburton, BHP et Mosaic, la santé avec Johnson&Johnson et Novartis, l’automobile avec Volvo et Goodrich, la consommation avec Hermès, McDonald’s, Coca Cola, Philip Morris, Remy Cointreau, SAB Miller, Hasbro et Mattel, et les telecoms avec AT&T et Vodafone, publient des résultats meilleurs qu’attendus. Roche, Accor, Nordea, Iberdrola et Publicis sont en ligne avec le consensus. Caterpillar, Yahoo, Yara, Ericsson, Electrolux, PepsiCo, Alstom, Scania et Goldman Sachs déçoivent. Bank of America publie une perte de 8.8 Mds$. American Airlines commande 260 Airbus et 150 Boeing, soit la plus grande commande de l’histoire.
            Les marchés arbitrent les problèmes de dettes occidentales avec les résultats des sociétés, les valeurs financières valsant au rythme des annonces politiques. Si nous n’excluons pas une forte angoisse sur les Etats-Unis pour encore quelques jours, nous
renforçons progressivement des actifs malmenés, comme l’Europe du Sud, les dividendes ou les marchés émergents.
 
 
ALIZE
Le fonds a une exposition nette de 60% aux actions. Nous réduisons Lyxor VIX et Prim Commodor, renforçons Lyxor MIB et Decennie Croissance Japon et initions une position sur Harewood Euro Long Dividends et Comgest GEM Promising.
 
 
 BREVA
Le fonds a une exposition de 93% aux actions. Nous soldons Pluvalca France, réduisons Immobilier 21 et renforçons Harewood Euro Long Dividends, Lyxor MIB et Amilton Small Caps.
 
 
 EURUS
Le fonds est investi à 45% en obligations et a une exposition nette de 14% en actions. Nous renforçons Harewood Euro Long Dividends et Elan Euro Souverains et initions une position sur Elan Mid Cap Euro.
 
 ZEPHYR
Le fonds a une exposition de 21% aux actions, 6% en obligations et 61% en fonds alternatifs. Aucun mouvement effectué.

    Au Depuis le Depuis le    2010 2009
    22/07/2011 15/07/2011 31/12/2010  
               
CAC 40   3842,7 3,12% 1,00%   -3,34% 22,32%
DOW JONES   12681,16 1,61% 9,53%   11,02% 18,82%
EURO STOXX 50   2772,6 3,63% -0,72%   -5,81% 21,14%
NIKKEI   10132,11 1,58% -0,95%   -3,01% 19,04%
MSCI World EUR   95,87 0,98% -1,61%   17,16% 23,02%
EUR USD   1,436 1,43% 7,29%   -6,54% 2,51%
OR   1601,27 0,48% 12,70%   29,52% 24,36%
PETROLE BRENT   117,89 -0,38% 26,10%   20,95% 96,94%
             
ALIZE   107,10 0,85% -1,19%   12,54% 25,13%
BREVA   88,13 0,62% -1,07%   7,95% 19,35%
EURUS*   109,44 0,37% -0,07%   7,23% 2,14%
ZEPHYR**   99,75 0,55% -0,38%   0,13% x
*créé le 01/09/09              
**créé le 15/12/2010              

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris