Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 26/01/2014

Une semaine euphorique sur le marché européen avec 5 séances de hausse et une progression du CAC de +6.0%, notamment jeudi +1.5% et vendredi +1.9% suite aux déclarations de Mario Draghi. La BCE lance un programme de rachat d’actifs de 60 Mds€ par mois. Ces achats, prévus de mars 2015 à septembre 2016, seront poursuivis tant que l’inflation ne se redressera pas. En Grèce, le parti radical de gauche Syriza remporte les élections législatives mais raterait la majorité absolue de 2 sièges. Logiquement, l’euro accélère à la baisse, atteignant un point bas de 11 ans cette nuit à  1,1098$.

La BCE lance un programme de rachat d’actifs de 60 Mds€ par mois, ABS et covered bonds compris. L’institution entend mener ce programme de mars 2015 à septembre 2016. Ces achats seront poursuivis tant que l’inflation n’aura pas commencé à se redresser de manière significative. En tenant compte des achats déjà existants, ce programme représente donc environ 50 Mds de liquidités supplémentaires sur le marché chaque mois. Les obligations souveraines seront achetées en direct par la BCE à hauteur de 8%, le reste étant acquis par les Banques Centrales Nationales. Le risque sur ces titres sera mutualisé à hauteur de 20%, autrement dit toute perte supérieure à ce seuil sera assumé par la banque centrale du pays concerné. La BCE renonce à toute séniorité et sera un créancier de même rang que les autres détenteurs de dette. Enfin, le taux appliqué aux TLTRO est abaissé de 10bps, soit un taux égal au Refi. La Banque Centrale du Danemark abaisse son taux de dépôt à -0.20%, contre -0.05% auparavant. En Grèce, le parti radical d’extrême gauche Syriza remporte sans surprise les élections législatives. Syriza obtient 36.3% des voix mais raterait la majorité absolue de deux sièges. La BCE a accepté, avant le résultat des élections, la demande de recours déposée par les 4 banques systémiques grecques au programme de liquidités d'urgence. En Italie, le gouvernement italien approuve un décret d'urgence afin de réformer le secteur des banques coopératives du pays. Après la Banque Mondiale la semaine dernière, le FMI révise à la baisse ses prévisions et s'attend désormais à une croissance mondiale de +3.5% cette année et +3.7% en 2016  contre +3.8% et +4.0% prévus initialement.

L’indice de confiance des investisseurs allemands (ZEW), des industriels allemands (Ifo), des industriels français et des consommateurs de la zone euro s’affichent en hausse en janvier. Le PMI composite progresse pour l’ensemble de la zone euro. Le chômage recule au Royaume-Uni à 5.8% de la population active.

Aux USA, les indicateurs avancés du Conférence Board progressent de +0.5% en décembre alors que l'indicateur avancé de la Fed de Kansas-City dans le secteur manufacturier est en recul de 5 points. Les mises en chantier augmentent de +4.4% mais les demandes de permis de construire baissent de -1.9%. Les ventes de logements anciens augmentent de +2.4% en décembre et les prix progressent de +5.3% sur un an. Les stocks de logements à vendre ont reculé de -11.1% et ne représentent plus que 4.4 mois de ventes. Les inscriptions hebdomadaires au chômage reculent avec 307 000 demandes contre 317 000 précédemment.

En Ukraine, les séparatistes pro-russes gagnent du terrain. Ils reprennent l’aéroport de Donetsk aux forces ukrainiennes et s’emparent surtout de la ville portuaire de Marioupol au prix de dizaines de morts civiles. En Arabie Saoudite, le roi Abdallah d'Arabie Saoudite est décédé à l'âge de 90 ans.

Au Brésil, la Banque Centrale relève de 50 bps son taux directeur à 12.25%. Le pays enregistre un déficit des transactions courantes de -10.3 Mds$ en décembre, en nette hausse par rapport au déficit de -8.6 Mds affiché un an auparavant. Le déficit courant de 2014 représente -4.2% du PIB et constitue le plus important depuis 2001. Le chômage mexicain passe en dessous des 4% en janvier.

La Banque Centrale nipponne revoit à la baisse sa prévision d'inflation à 1.0% cette année, contre 1.7% attendu précédemment mais la croissance du PIB est revue à la hausse à +2.1%. La balance commerciale japonaise de décembre est publiée en déficit de -660.7 Mds de yens, un chiffre meilleur qu’attendu. Le PMI manufacturier flash de HSBC pour la Chine progresse de +0.2 point à 49.8. La croissance chinoise se stabilise en glissement annuel à +7.3%. La production industrielle, les dépenses de consommation et les investissements augmentent de +7.9%, +15.0% et +11.9% sur un an en décembre. Le régulateur bancaire chinois, la CBRC, estime que les créances douteuses sont en forte hausse, à 1.29% à la fin du 4ème trimestre, contre 1.16% 3 mois plus tôt. Un rapport de Moody’s constate que les actifs de shadow banking ont atteint 71% du PIB à la fin de 2014. La Banque centrale chinoise injecte 8 Mds$ dans le système bancaire en utilisant des instruments à court terme pour la première fois depuis un an.

Kinder Morgan acquiert Hiland Partners pour 3 Mds$. Royal Bank of Canada veut racheter City National pour 5.4 Mds$. BBVA annoncé la cession de 4.9% du capital de la banque chinoise CITIC Bank Corporation Limited à UBS pour 1.5 Mds€. UBS transfèrera ensuite cette participation à la compagnie Xinhu Zhongbao. Les actionnaires de Portugal Telecom SGPS approuvent finalement la vente des activités portugaises d'Oi à Altice pour 7.4 Mds€.  Hutchison Whampoa rentre en négociations exclusives avec Telefonica pour lui racheter O2, sa filiale de téléphonie mobile en Grande-Bretagne, pour un montant pouvant atteindre 10.3 Mds£. Le courtier FXCM, plus gros acteur américain sur les changes pour les particuliers, s’effondre de -88% avant suspension de son cours. Suite à la forte hausse du franc suisse, ses clients comptabilisaient en début de semaine dernière 225 M$ de pertes et le courtier passait sous les exigences minimales de fonds propres. Pour y remédier, FXCM va bénéficier d'un prêt de 300 M$ souscrit par une filiale de la banque d'investissement Jefferies.

Infosys, Amadeus, Luxottica, Schindler, Honeywell, Eurotunnel, Starbucks et Biomerieux publient des résultats supérieurs aux attentes. Carrefour, Casino, Tod’s, SEB, Alstom, Intel égalent le consensus. American Express, Morgan Stanley, Bank of New York Mellon, UPS, Kimberly Clark, Mc Donald’s, Unilever, Remy Cointreau et SAP déçoivent. S&P dégrade les notations de Vale et CGG à respectivement BBB+ et B+. Enel émet pour 1.5 Mds€ de dettes garanties par ses actifs au taux de 2.0%.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris