Le blog d'Athymis Gestion

Lettre hebdomadaire du 30/07/2012

Le CAC 40 retrouve une tendance haussière à partir de mercredi avec une fin de semaine euphorique : jeudi +4.1% et vendredi +2.3%. Le discours du président de la BCE a stimulé les marchés avec des engagements extrêmement offensifs de la part de Mario Draghi concernant le soutien de l’euro et des pays en difficulté.

 

Le CAC 40 retrouve une tendance haussière à partir de mercredi avec une fin de semaine euphorique : jeudi +4.1% et vendredi +2.3%. Le discours du président de la BCE a stimulé les marchés avec des engagements extrêmement offensifs de la part de Mario Draghi concernant le soutien de l’euro et des pays en difficulté. Cette seule déclaration a permis une détente brutale des taux espagnols sous les 7% et italiens sous les 6%. Les ventes à découvert ont été interdites sur toutes les valeurs espagnoles et sur les financières italiennes. Les chefs d’état français, allemand et italien ont réitéré leur volonté commune de protéger la zone euro, puis le président de l’Eurogroupe a annoncé l’usage imminent des instruments de soutien (FESF, SMP) aux pays en difficulté.
 
Selon les prévisions de la Banque d'Espagne, le PIB devrait avoir reculé de 0,4% au deuxième trimestre, la Catalogne et Valence envisagent de demander un soutien pour leur financement. Une nouvelle restructuration de la dette grecque est à l’étude pour réduire de 40% le montant actuel. L’agence Moody’s place la perspective de la note de l’Allemagne, des Pays-Bas, du Luxembourg et du FESF en perspective négative. Le PMI provisoire de la zone euro est revenu au mois de juillet à un plus bas de 37 mois. L’emploi recule pour le 6ème mois consécutif. Seule note positive, l’indice GfK de confiance des consommateurs allemands a pratiquement retrouvé son meilleur niveau depuis la reprise de 2009.
 
HSBC a publié son indicateur avancé de production industrielle en Chine pour le mois de juillet en dessous des 50 points signalant une expansion pour le 9ème  mois consécutif, mais au-dessus du niveau de juin. La banque centrale des Philippines a annoncé une baisse supplémentaire de ses taux d’intérêt directeur à 5.75% pour le taux d’emprunt. La banque centrale colombienne annonce une réduction de 25 points de base de son taux directeur désormais fixé à 5%. Le gouvernement péruvien effectuera des investissements dans son infrastructure routière et aéroportuaire ainsi que dans ses gazoducs pour un montant total de 10 Mds $ en 2013.
 
Aux Etats-Unis l’indice des prix des logements HPI progresse de 0,8% sur le mois de mai et confirme le redressement du marché résidentiel américain. L’indice de confiance du Michigan est revu en légère hausse, après une nette dégradation de l’enquête de conjoncture de la Fed de Richmond. Les premières inscriptions au chômage reculent sensiblement à  353 000 personnes après 386 000 la semaine précédente.
 
CITIC Securities, le plus gros intermédiaire boursier chinois a annoncé son offre d’acquisition de CLSA, la filiale asiatique du Crédit Agricole pour 1,2 Mds $. CNOOC, le leader de l’extraction pétrolière, a annoncé une offre d’achat en cash sur NEXEN pour 15 Mds $. Sinopec a acheté 49% des actifs pétroliers en mer du Nord de la société Talisman pour 1,5 Mds $.
 
Klépierre, Unibail, Barclays,  France Télécom, Astrazeneca, Merck, Dassault Systèmes, Altran, Total, Boeing, Caterpillar, Thales, Philips, EADS, Lafarge, Renault, Valeo, Volkswagen, Michelin, LVMH, L’Oréal, Danone, PPR publient des résultats supérieurs aux attentes. Air France, Casino, Technip, Air Liquide, Colgate, Roche, Atos, AT&T tiennent leurs objectifs. Telefonica, Gamesa, Eurotunnel, Facebook, Apple, Steria, Ryanair, UPS, Exxon, Royal Dutch Shell, Anglo American, Siemens, Saint-Gobain, Eiffage, Faurecia, JC Decaux, McDonald’s, Starbucks déçoivent.
 
L’instabilité du marché européen stigmatise l’incertitude des investisseurs quant à l’avenir de l’Europe, ainsi que la valorisation dérisoire de plusieurs secteurs. Si la récession européenne et le ralentissement international sont intégrés par les marchés, il reste quelques menaces à court terme à ne pas négliger. Cette situation complexe nous incite à réduire l’exposition dollar et les couvertures actions, en conservant les autres protections : or, volatilité, taux longs.
 
 
 
ALIZE
Le fonds a une exposition nette de 55% aux actions. Nous avons soldé Schelcher Prince opportunités, Templeton China, New Capital Wealthy Nations bond, réduit Baring Asean frontier.
 
 
BREVA PEA
Le fonds a une exposition nette de 87% aux actions. Nous avons soldé Theam euro long dividends.
 
 
EURUS
Le fonds a une exposition nette de 7% aux actions et de 59% aux obligations. Nous avons réduit Pimco Emerging local bonds, Theam Harewood Euro Long Dividends et BG long term value et renforcé Amundi Vol actions et Pictet water.
 
 
ZEPHYR
Le fonds a une exposition nette de 4% aux actions, de 12% aux obligations et de 57% aux fonds diversifiés et alternatifs. Nous avons initié une position sur Muzinich short duration high yield.
 

    Au Depuis le Depuis le    2011 2010
    27/07/2012 20/07/2012 30/12/2011  
               
CAC 40   3280,19 2,70% 3,81%   -16,95% -3,34%
DOW JONES   13075,66 1,97% 7,02%   5,53% 11,02%
EURO STOXX 50   2301,23 2,86% -0,66%   -17,05% -5,81%
NIKKEI   8566,64 -1,19% 1,32%   -17,34% -3,01%
MSCI World EUR   103,19 -0,15% 10,93%   -4,53% 17,16%
EUR USD   1,2322 1,36% -4,93%   -3,16% -6,54%
OR   1622,90 2,42% 3,79%   10,06% 29,52%
PETROLE BRENT   105,21 -1,91% -2,24%   15,11% 20,95%
             
ALIZE   98,70 -1,00% 4,46%   -12,82% 12,54%
BREVA   73,41 -1,50% 1,80%   -19,05% 7,95%
EURUS   106,42 -0,93% 6,00%   -8,33% 7,23%
ZEPHYR*   89,80 -0,62% 0,22%   -10,52% 0,13%
*créé le 15/12/2010              

 

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris