Le blog d'Athymis Gestion

L’heure de vérité ?! Flash Hebdo d'Athymis Gestion

Le 14/04/2020.Les marchés ont à nouveau été euphoriques sur cette semaine réduite à 4 jours pour cause de Vendredi Saint. De bonnes nouvelles en provenance de certains pays d’Europe sur le front du coronavirus et surtout la continuation du déploiement des plans de soutien massifs des gouvernements et banques centrales ont contribué au rebond.

Jeudi un nouveau record de 6,6 millions d’inscriptions hebdomadaires au chômage aux USA aura été compensé par l’annonce par la FED de 2300  milliards de prêts pour soutenir l’économie. Vendredi, après de longues négociations, les 27 Etats de l’Union Européenne sont parvenus à un accord sur un plan de soutien de 540 milliards d’euro incluant un plafond de 240 milliards pour le Mécanisme Européen de Stabilité (MES) à l'égard des Etats, un autre de 200 milliards pour la Banque européenne d'investissement (BEI) à destination des entreprises, et un dernier de 100 milliards pour le financement du chômage partiel. Il faut dire que le confinement coûte cher aux économies impactées. La Banque de France a ainsi annoncé une contraction de 6% du PIB pour le premier trimestre, la plus forte contraction depuis 1945.
 
Les tergiversations autour d’un accord des pays producteur de pétrole, auront pesé sur le cours du pétrole : le  WTI recule de 18,1% sur la semaine à 23,16 USD le baril. Un accord de réduction de la production de 9,7 millions de barils a été toutefois trouvé ce dimanche ce qui devrait redonner de la vigueur à un « or noir » sous pression, baisse de l’activité globale oblige.  A noter, l’euro s’apprécie de 1,13% contre dollar US sur la semaine. 
 
Sur cette semaine écourtée à 4 jours, le CAC 40 gagne 8,5%, le S&P s’adjuge 12,1% sa plus belle semaine depuis 1974 et le Nasdaq progresse de 10,6%. 
 
 
Sociétés
 
Nous scrutons les annonces de nos participations et de leurs concurrents afin d’évaluer l’impact de la crise en cours. 
 
SAP pré-publie son T1 et met à jour ses objectifs pour 2020 afin de prendre en compte l’effet du Covid-19 sur son activité. La société indique que les ventes de nouvelles licences « on premise » ont été durement touchées par l’environnement avec une baisse de 30% environ. En revanche, la division cloud continue de croître à près de 20%. Au final, l’objectif de ventes 2020 est baissé de 4%, la marge opérationnelle devrait être maintenue, et la génération de FCF substantielle avec moins de capex en 2020. De plus, le dividende et le share buy back ne sont pas infirmés. Il faut souligner que SAP s’attend à un rattrapage sur le S2.
 
Givaudan, absent des fonds, a publié un très bon T1, avec une croissance organique de 5.4%, tiré notamment par la division parfums, utilisé dans la cosmétologie, mais surtout les produits d’entretien, effet Covid 19 oblige. Cette publcation valide en tout cas la très bonne résistance des sociétés d’ingrédients positionnées sur des dynamiques porteuses dont Symrise, présent dans nos fonds fait partie. 
 
Seb fait partie de ces groupes dont le e-commerce (50% du CA en Chine) permet de limiter la casse. Alors que le groupe prévoyait l'impact du coronavirus sur son CA à 250Meuros en moins pour le T1, Seb a revu sa copie à 180M. 6 de leurs 7 usines chinoises tournent désormais à plein régime, la 7ème monte en puissance. L'impact en Europe & Amériques pour le T1 devrait être d'environ 90 Meuros, soit 270M en tout pour le T1. Le groupe a prévenu que l'impact au T2 serait « significativement plus important ». A ce jour 24 usines sur 42 restent fermées.
 
 
 
Conclusion
 
La semaine à venir verra les publications de résultats des grandes valeurs bancaires américaines dont JPMorgan et des valeurs emblématiques de vos fonds comme ASML, LVMH ou L’Oréal. Avouons le, nous avons été surpris par l’ampleur du rebond de cette semaine à un moment où les économies occidentales subissent de plein fouet les effets du confinement et où les chiffres de victimes du coronavirus semblent s’emballer aux USA. 
Les prochains jours vont être piégeux.  Nous verrons l’enchainement de mauvais chiffres macro-économiques et des publications d’entreprises marquées par des CA amputés significativement. Les équipes de management vont se succéder pour annoncer renoncer à donner des projections et rabotter voire annuler dividendes et rachats d’actions. L’exercice de valorisation des entreprises va ainsi être plus difficile que jamais. 
La sortie de confinement partielle planifiée dans plusieurs pays européens (Autriche, Danemark, Norvège…) donne de l’espoir mais ne doit pas faire oublier que des pans entiers de l’économie resteront longtemps à l’arrêt. A nous de faire la part entre certains dossiers portés par la dynamique actuelle, notamment dans nos thématiques (cloud, distribution alimentaire, santé notamment) et d’autres en grande difficulté (voyages, énergie, banques, commerce non alimentaire…).  En cela rappelons que la rapidité et l’ampleur des réactions des autorités gouvernementales et monétaires ont été et resteront clé. Les marchés obligataires en ont été bénéficiaires et se remettent du choc de mars mais les potentielles faillites à venir continueront à peser. 
Prudence et grande sélectivité seront nos maître-mots pour les prochaines semaines. Le marathon de la crise du coronavirus ne fait que commencer pour les investisseurs mais la sortie de crise chinoise et des éclaircies sur le front sanitaire donnent des éclairages positifs pour la fin 2020.

 

PERFORMANCES DES FONDS ET DES MARCHÉS 

 

                         
    Niveau de Risque (sur 7)   Au 2020   2019 5 ans ou depuis date de création Depuis le   Volatilité   1 an  
      09/04/2020   03/04/2020    
                         
CAC 40       4506,85 -24,61%   26,37% -13,48% 8,48%   27,68%  
S&P 500       2789,82 -13,65%   28,88% 33,41% 12,10%   31,83%  
EURO STOXX 50       2892,79 -22,76%   24,78% -23,51% 8,63%   27,33%  
MSCI EMERGENTS       887,58 -20,37%   15,42% -13,71% 6,72%   21,78%  
EURO MTS       245,1085 -0,46%   6,63% 7,82% -0,64%   5,61%  
EUR USD       1,093 -2,52%   -2,22% 2,54% 1,19%   6,59%  
OR       1683,73 10,97%   18,31% 40,92% 3,88%   16,16%  
FUTURE SUR PETROLE BRENT       31,48 -52,30%   22,68% -44,35% -7,71%   58,32%  
                         
ATHYMIS GLOBAL    5   115,73 -13,43%   16,00% -14,62% 3,82%   12,84%  
ATHYMIS PATRIMOINE    4   128,69 -6,59%   8,46% -0,45% 1,59%   6,95%  
ATHYMIS ALTERNATIFS*   3   93,10 -4,60%   5,51% -4,64% 1,26%   5,41%  
ATHYMIS MILLENNIAL**   6   119,35 -10,69%   25,12% 19,35% 7,45%   25,87%  
ATHYMIS MILLENNIAL EUROPE***   5   98,71 -20,09%   24,24% -1,29% 8,44%   24,59%  
ATHYMIS BETTER LIFE****   5   102,27 -9,08%   25,35% 2,27% 9,10%   23,04%  
ATHYMIS INDUTRIE 4.0*****   5   99,71 -15,32%   18,09% -0,29% 8,68%   26,47%  
*Performance depuis le 19/04/2016, date de changement de la stratégie de gestion                
** part P créée  en juin 2016                        
*** part P créée  en septembre 2016                        
**** part P créée  en Juillet 2017                        
***** Part P créée en Janvier 2019                        
Les chiffres cités ont trait aux années écoulées, les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des  performances à venir      
des performances à venir.                        
                         

 

Le présent document est fourni à titre d’information uniquement et ne constitue pas la base d’un contrat ou d’un engagement de quelque nature que ce soit. ATHYMIS GESTION n’accepte aucune responsabilité, directe ou indirecte, qui pourrait résulter de l’utilisation de toutes informations contenues dans ce document. Les informations, avis et évaluations qu’il contient reflètent un jugement au moment de sa publication et sont susceptibles d’être modifiés sans notification préalable. Ce document ne saurait être interprété comme étant un conseil juridique, réglementaire, fiscal, financier ou encore comptable. Avant d’investir, le souscripteur doit comprendre les risques et mérites financiers des services ou produits financiers considérés et consulter ses propres conseillers. Avant d’investir, il est recommandé de lire attentivement la documentation contractuelle et, en particulier, les prospectus qui décrivent en détail les droits et obligations des investisseurs ainsi que les risques liés à l’investissement dans de tels produits financiers. Nos fonds sont exposés aux risques suivants : Risque actions, Risque de marché, Risque lié à la gestion discrétionnaire, Risque de change, Risque de taux, Risque de crédit, Risque de perte en capital.
Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances actuelles ou à venir.
ATHYMIS GESTION est une Société Anonyme, au capital de 528 867 Euros ayant son siège 10 rue Notre Dame de Lorette 75009 Paris, immatriculée sous le numéro 502 521 685 RCS Paris, agréée en tant que société de gestion de portefeuille par l’A.M.F. (Autorité des Marchés Financiers) sous le numéro GP 08000035, et enregistrée sous le n° d’immatriculation ORIAS 15005566

Recevoir la newsletter Athymis

Articles populaires

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la qualité de nos services.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles. Ok, j’ai compris